Courant Porteur (CPL), Mythes et réalités

Résolu/Fermé
Tokionis
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 8 mars 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 mars 2007
- 8 mars 2007 à 17:33
 Dover82 - 9 nov. 2016 à 18:01
Bonjour,

Après avoir parcouru divers forums, je m'aperçois que la techno CPL n'est pas encore bien comprise de ses utilisateurs et que les déclarations les plus folles vont bon train. Pour démystifier un peu le CPL voici quelques éclaircissements.

Fréquence
Le CPL 200M utilise des fréquences comprises entre 2 et 34Mhz. Pour info, la voiture télécommandée de mon fils fonctionne dans une bande à 27Mhz et il ne vient pas se plaindre toute les 5 minutes pour me dire qu'elle ne fonctionne pas ce qui me permet d'introduire plus loin le sujet avec les radios amateurs.

Compteurs
Le CPL passe sans problème votre compteur électrique, tous les déploiements commerciaux utilisent ce point d'entrée pour offrir aux abonnés le de l'opérateur. Seulement quelques compteurs bloquent le signal CPL mais il représentent moins de 2% des cas.

Sécurité
Votre voisin, même si il dispose des même boitiers CPL que vous, ne pourra pas capturer votre signal CPL car les communications sont intimement liées entre l'émetteur et le récepteur. Ceci est réalisé par l'appairage. Ajouter à cela une encryption DES de votre clef et le tour est joué. Même si tout est possible(avec de gros moyens dans notre cas) je défie quiconque de réaliser un "exploit" sur un système CPL.

Radio amateurs
Les radios amateurs se plaignent du CPL [u]"outdoor"[/u] car il pollue les bandes de fréquence qu'ils utilisent. Je précise bien "outdoor" car l'utilisation du CPL in-home est confiné à une maison ou un appartement alors qu'en outdoor il est diffusé sur les lignes aériennes qui font office d'antenne émettrice. Il est vrai qu'avec les premières expérimentations "outdoor", les fréquences "radio amateur" n'étaient pas respectées. De nos jours ce n'est plus le cas. En effet, un système de "notches" permet de masquer ces fréquences et le site est soumis pour évaluation à une autorité de régulation.(liste des fréquences à la demande pour ceux que ça intéresse).

Propagation du signal
Le signal CPL "in-home" est diffusé sur votre réseau électrique par la phase et le neutre. Si vous êtes en triphasé le signal est diffusé [u]aussi [/u]sur les autres phases par un phénomène de "cross-coupling". Le "cross-coupling" fonctionne très bien avec les fréquences supérieures à 8Mhz donc aucune d'inquiétude à avoir de côté là.

Performances UDP-TCP
Le chipset DS2 est annoncé à 200Mbits phy théorique. Malheureusement, L'efficacité de la couche MAC est de l'ordre de 50% en TCP et 60% en UDP. La "TCP windows size" sur les plateformes Windows n'est pas dynamique (elle l'est sur Linux) et le débit est fortement réduit car la valeur par défaut dans la base de registre est trop petite ce qui multiplie inutilement les accusés de réception et bride les performances.

Ajout de modules CPL
Avec 2 modems en point à point, la règle 50% en TCP et 60% en UDP est toujours vraie. Un réseau CPL partage sa bande passante entre tous les modems présent sur le réseau. On appelle çela un domaine de temps. De ce fait, si vous ajoutez un 3ième modem à votre installation, il y aura une répartition équitable de la bande passante lorsque vos modems voudront emettre en même temps. Ceci est vrai si ils possèdent sensibelement tous les mêmes performances physiques. Plus vous ajouterez de modules, plsu la latence augmentera.

Norme P1901
Un groupe de travail à l'IEEE est sur le point d'accoucher d'une norme sur le CPL afin d'uniformiser toutes les technos.
http://grouper.ieee.org/groups/1901

20 réponses

Merci Tokionis. Ca c'est de l'explication claire et nette.

Si j'ai bien compris, la technique CPL fonctionne aussi entre 2 bornes CPL qui sont branchées dans une même maison mais sur des circuits électriques qui aboutissent à des disjoncteurs différents (par ex : un circuit pour les prises du rez-de-chaussée et un circuit pour les prises de l'étage) ?

Merci
20