Démissionner sans preavis [Résolu/Fermé]

Signaler
-
Messages postés
2008
Date d'inscription
vendredi 5 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
4 décembre 2020
-
bonjour,

je dois quitter mon travaille ou je suis en cdi depuis 18 mois, car j ai trouver mieux mais je doit y aller de suite. qu'est ce que je risque de perdre? mon patron peut il me faire des problèmes?

merci pour votre aide.
salutations

3 réponses


Salut

Voir là: CommentÇaMarche Droit - Finances <= c'est mieux que le forum Vos droits sur internet d'un site d'assistance informatique.

Envoie une lettre de démission via courriel ou papier car oui il peut te faire du trouble dépend le poste que tu avais, ca peut aussi nuire a ton CV.
Messages postés
2008
Date d'inscription
vendredi 5 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
4 décembre 2020
689
Bonjour,

En dehors des cas de dispense par l'employeur ou d'accord de sa part, le non-respect par le salarié de son préavis est fautif (voir notamment Cass. soc. 6 avril 2011, n°10-30098).

Cet agissement ouvre droit au profit de l'employeur à une indemnité compensatrice.

En outre, le salarié peut s'exposer à une condamnation à des dommages-intérêts pour rupture abusive. Au cas où l'inexécution du préavis est due à la faute de l'employeur, le refus du salarié d'exécuter le préavis est parfaitement légitime et c'est l'employeur qui sera redevable de l'indemnité compensatrice de préavis.

Un salarié qui rompt son contrat de travail sans respecter le préavis auquel il est tenu peut être condamné à verser à l'employeur une indemnité compensatrice de préavis (Cass. soc., 26 mai 1998, no96-42.592). Son montant est identique à celle qui est due en cas de dispense à l'initiative de l'employeur. Elle a un caractère forfaitaire, ce qui signifie que son montant est indépendant du préjudice subi par l'employeur (Cass. soc., 9 mai 1990, no88-40.044).

Pour obtenir cette indemnité, l'employeur n'a pas à démontrer qu'il a mis le salarié en demeure d'effectuer son préavis (Cass. soc., 24 mai 2005, no03-43.037).L'employeur pourra réclamer des dommages-intérêts pour rupture abusive s'il démontre un préjudice spécifique. Ce caractère abusif ne peut résulter de la seule inobservation du préavis. Encore faut-il que le salarié ait agi avec l'intention de nuire ou une légèreté blâmable (Cass. soc., 14 oct. 1987, no86-40.049).En pratique, la plupart des conventions collectives traitent du préavis et aménagent les conditions de son exécution. Nombre d'entre elles prévoient des cas où l'employeur est tenu de libérer le salarié de son préavis. Il est donc absolument impératif de s'y reporter.