Problème de démontage d’un disque externe Seagate

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 1 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
1 septembre 2020
-
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 1 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
1 septembre 2020
-
Bonjour,
J’ai donc un problème de démontage d’un disque externe Seagate. Je suis musicien, c’est un disque de sauvegarde de mes musiques, des projets finis dont j’ai une autre sauvegarde et des projets en cours et de nombreuses idées de départ dont c’était ma seule sauvegarde, en tout dans les 5 à 600 Go. Je sais, ce n’est vraiment pas prudent d’avoir une seule sauvegarde mais je n’ai jamais été hyper organisé ni prudent. Ça m’a quand même servi de leçon : depuis j’ai 2 disques de sauvegarde et je sauvegarde tous les jours.
Bref, j’en viens à ce qui m’amène. Comme beaucoup à ce que j’ai lu, j’ai laissé tomber par terre ce disque externe. Il a fait ensuite des bruits bizarres, sortes de claquements, je me suis donc dit que la panne devait être mécanique. J’ai voulu avant tout récupérer mes données et j’ai téléchargé tout un tas de logiciels gratuits de récup, sans aucun début de résultat. J’ai consulté aussi les pros de la récup qui affirment pouvoir récupérer sinon la totalité, au moins une quantité importante de données, le hic : le prix, de 700 à 2000 €. Quand on aime, on ne compte pas, mais c’est quand même vite compté, même 700, impossible par ces temps de covid 19, ça fait 6 mois que je n’ai pas joué et donc pas gagné une tune avec la zique.
J’ai cherché sur le net, le coup du disque au congélo, je n’ai même pas essayé, je ne crois pas à la magie, j’ai vu aussi une video où le mec conseille pour réparer un choc de répéter le même choc ! De relaisser tomber le disque, quoi ! Dingue...
Une méthode douce, avec ma candeur de non technicien, me paraît envisageable : j’ai racheté le même disque externe, Seagate back up plus slim 1 To. L’objectif, puisque je crois qu’il s’agit d’un problème de bras de lecture cassé ou déboîté, c’est de remplacer dans le boîtier neuf, le disque neuf par mon ancien disque plein de données et ainsi pouvoir les lire et les copier. En interchangeant également les C.I.
J’ai tout démonté, c’est très facile avec des petits tournevis, tout sauf l’ultime vis celle qui m’empêche d’accéder au disque. Car ces vicelards de chez Seagate ont utilisé je pense une vis fabricant, une vis Seagate qui ne peut être démontée qu’avec le tournevis Seagate.
Voilà ma question : quelqu’un sait il où se procurer le tournevis Seagate, où l’équivalent qui me permettra de démonter cette foutue vis ?
Si vous avez aussi un avis ou des conseils, je prends.
Un grand merci d’avance. J’espère ne pas avoir été trop long !



Configuration: Linux / Firefox 80.0

2 réponses

Messages postés
19141
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 septembre 2020
3 701
Slt

Ce que tu veux faire n'est pas réalisable, le bras de lecture est interne au disque dur, pas au boitier

Tu ne dois absolument pas ouvrir le disque lui-même si tu veux garder une chance de récup

Mais bon, si tu entends des cliquetis, désolé, mais à mon humble avis, c'est mort
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 1 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
1 septembre 2020

Je te remercie pour ta rapidité et la précision de ta réponse.
Quand je parle de démonter le disque de l'ancien pour mettre dans le nouveau, c'est du disque lui même, le rond de métal, dont je parle, pas de l'ensemble. Je n'y connais rien mais j'ai l'impression que, même si disque et bras sont un même ensemble, ils sont séparables... non ? Et ça ne tient que par cette minuscule vis !
Pour les chances de récup, j'ai longuement réfléchi. Je n'ai perdu aucune de mes musiques finies, je les ai sur un autre disque, celles que je risque de perdre sont des idées de départ, des tests, des ébauches, accumulés depuis des années. Les perdre m'embêterait beaucoup mais vu que je ne pourrais jamais me payer les services de labos de récup pros, autant que je tente une dernière chance. Foutu pour foutu... j'aurais essayé !