Traduire une phrase en Quenya/autre langue elfique ?!

Signaler
Messages postés
9
Date d'inscription
vendredi 2 janvier 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 février 2016
-
 ananrze -
Bonjour à tous !

Je vous expose mon problème : j'ai quelques vers d'un poème à inscrire sur un dessin... en Quenya (ou éventuellement une autre langue elfique, mais au mieux, celle-ci) ! Je suis une grande fan de Tolkien, mais n'ayant jamais eu l'occasion d'apprendre à écrire ou parler ses langues, je me retrouve coincée... ><
N'ayant pas le temps de m'y mettre maintenant, car le dessin doit être terminé rapidement, je m'en remets à celui ou celle qui pourra me venir en aide !
Voici les quelques mots :

"Petite Alice tu sais
Explorer le monde et le temps
Sans même devoir faire un pas pour te déplacer"

Si quelqu'un peut m'aider à traduire (même de façon approximative), ne serait-ce qu'une partie du texte (ce sera déjà ça de gagné), je lui en serais infiniment reconnaissante ! ^^"

Merci d'avance ! ♪

1 réponse

Messages postés
19599
Date d'inscription
vendredi 28 décembre 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 janvier 2020
3 440
Bonjour,

Yandex le permet en sélectionnant la langue Elvish (Sindarin) :
https://translate.yandex.com/

A toi de faire le reste ;-)
ça sera toujours plus valable qu'une trad approximative, tout en sachant qu'on a pas tous les éléments pour faire une langue complète(il manque l'essentiel de la grammaire, les structures de phrases et il y a trop peu d'éléments. Il y a bien le néo-elfique basé là dessus mais ça ne m'a jamais attiré):

Aë Alice lin(ou)mir -éventuellement Alicewen pour jeune fille Alice)
(je n'ai pas réussit à intégrer le tu sait; lin est utilisé pour beau, brillant ou en terme affectueux tout comme le 'fair' anglais, mîr pour joyau comme dans le prénom Mîriel) dans le sens précieux
Andir a Arda vanimalion
(errer sur la planète-Arda est le nom elfique de la terre du milieu et vanimalion serais littéralement depuis/pendant longtemps comme dans le discours lors de la rencontre de Fangorn avec les hauts elfes)
ù padalend
(sans marcher voyager autre version: ù pada lind)
Sans mes notes ça donnerais un truc du genre(j'ai aussi fait les choix qui me paraissait le plus logique au contexte même si on perds un peu du sens):


Aë mir Aliswen
Andir a Arda vanimalion ù padalend


Traduction inversée:
Salut chère jeune fille Alis
Errant(e) sur la terre depuis longtemps un voyage sans marcher.


Pour la prononciation quand on entends Tolkien parler elfique c'est très proche d'un accent arabe, un son de gorge appuyé et long en bouche, mais bien sûr il y a des différences (voir notes dans appendide du Silmarillion sur la prononciation du dh et th anglais en elfique ainsi que des voyelles toniques qui ressemblent plus à la prononciation française-donc latine plutôt que germanique-qui deviennent K ou Que, par ex. Celebrimbor = Kélebrinborhe , c'est le mari de Galadriel qui a aussi le même âge qu'elle:environ 4000 ans à la fin du tiers âge ).
Tant que j'y suis son prénom traduit en elfique:

Alice: on pourrais décomposer El qui signifie étoile et isen (comme dans Isengard) qui veut dire tour ou alors Aëli pour source d'eau jaillissante ce qui donnerais:

Tour des étoiles ou eau fraîche qui monte en haut, interprétation très libre pour les prénoms bien sûr alors pas la peine de critiquer si vous êtes meilleur elficologue que moi ;)
Trouvé pour le tu sais mais c'est la conjugaison qui me gêne. On peut utiliser Ista (comme dans Istar ou Istari(pluriel), l'ordre des 5 Maiar qui ont été envoyés sur Arda pour aider les peuples libres lors du troisième âge).
Cela donnerais ça:

Namarië mir Aliswen istaen
Andir a Arda vanimalion ù padalend
Un exemple qui montre que ce n'est que mon extrapolation sur le Sindarin:

http://www.jrrvf.com/fluxbb/viewtopic.php?id=3168

Je n'ai donc pas utilisé vanima(r) pour la beauté et mîr ou lin pour indiquer 'chère personne' dans la première phrase.
Fangorn dirais celà fait longtemps par les branches et les ramilles que je vous ai vu belles gens de la parenté des étoiles.
J4ai donc utilisé ici vanimalion pour exprimer la durée même si c'est plutôt approximatif et qu'on ne sait pas comment dire longtemps en elfe puisque le langage n'est pas complet.

Comme toute langue l'ordre des mots est différent du français aussi, je ne l'ai pas trop utilisé pour avoir une traduction plus littérale que proche de celle de l'elfique et simplifier la compréhension(et ma traduction).

Pourquoi tous ces long messages?

Pour une fois que ma connaissance de l'elfique sert à quelque chose?
Sinon qui veux une phrase en noir parler orc :p
Je plaisante on a encore moins d'éléments sur le langage des serviteurs de Morgoth Bauglir que pour le Quenya et le Sindarin.
Au début John Ronuald Reuer Tolkien à inventé ce langage codé (elfique)pour parler avec sa chérie qui en raison des classes sociales différentes de l'époque on lui interdisait d'épouser, et donc passer outre dans ses lettres la censure des parents de Edith.

Sur la tombe de ce couple est d'ailleurs inscrit les noms Beren et Luthien. Beren et Luthien sont le premier couple mixte humain/elfe(qui a donné la lignée de Gondor plus de 2 âges plus tard après la chute de Numènor et son engloutissement dans les flots qui a changé le monde de plat en une sphère) dont le roi des elfes voulait empêcher à tout prix le mariage de sa fille à un humain(la différence de classe sociale est reprise avec même la différence d'espèce).