Epitech, une bonne école ? [Fermé]

Signaler
Messages postés
2488
Date d'inscription
samedi 13 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2013
-
 J.D -
Bonjour
Je suis actuellement en classe de première et je me suis renseigné sur l'école Epitech.

Tout d'abord, que vaut le diplôme d'expert informatique quand on sort de l'école ? Est ce que les entreprises embauchent aussi facilement un expert qu'un ingénieur en informatique ?

Ensuite, au niveau des profs disponibles : j'ai entendu dire qu'il y en avait très peu. Est ce que ça suffit ?

Dernière questions, pour rentrer dans l'école, il faut passer un oral. Mais sur quel critères est ce qu'ils se basent ? Est ce que le dossier scolaire compte ? Si oui, quelles matières ?

Je pose ces questions parce que sur le site de l'école, tout parait bon, mais je pense que certains chiffres sont un peu améliorés (genre embauché à 95% en sortant de l'école ...)

Merci d'avance de vos réponses

13 réponses


Bonjour,

Je suis actuellement en première année de licence informatique.
Je souhaite sortir du public pour plusieurs raisons et je m'intéresse à EPITECH.
Alors voila, durant les premières années de licence, l'info n'est qu'une "option" on ne pratique que 1h30 par semaine avec 1h30 de théorique. Pour ce qui est des autres cours, cela n'intéresse en rien ceux passionnés par l'info. De plus (cette année) nous n'apprenons aussi "qu'un seul" langage" : le ADA (d'autre dirons qu'ils n'est pas utilisé ... etc). Bref je souhaite changer d'enseignement.

Pour parler d'EPITECH, je commencerais par une remarque (sans méchanceté) beaucoup de ceux qui critiquent l'école y sont extérieurs. J'aimerais avoir le point de vu de quelqu'un qui a eu une mauvaise expérience avec celle-ci.
Ensuite, pour être allé aux portes ouvertes, avoir vus des élèves, il n'y a pas forcément de "riches", beaucoup de gens empruntent pour financer leur études.
Qui plus est, je rejoint sakaa puisque vu la masse de travail et les abandons, je ne pense pas que l'on "achète" le diplôme.
Après XXXMother je pense que certains parents se sentiront en sécurité avec cette surveillance, même si ce n'est pas le cas pour vous (et je pense que pour des personnes de plus de 18 ans cela est de trop). Pour finir je dirais que l'on a rien sans rien et que dans la société actuelle, la "double carrote sociale" est un moteur pour les jeunes et même les plus agés :).
67
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

CCM 65492 internautes nous ont dit merci ce mois-ci


Bonsoir,

je suis actuellement en Terminale Scientifique spécialité maths sur Paris, et je me permet de venir donner mon avis.
Un avis objectif, puisque je ne suis pas encore dans le supérieur, un avis qui pourrait peut-être orienté les autres élèves dans mon cas. Tout d'abord, je tiens à vous dire que je n'ai pas les moyens, et que mes résultats me permettent de prétendre à de belles écoles d'informatique publiques.
Et pourtant, je préfère encore faire un prêt et intégrer l'Epitech. Je suis certainement le garçon le plus indécis du monde et le plus long à faire son choix, j'ai visité je ne sais combien d'écoles et de DUT avant de me fixer. Je n'ai pas arrêté. Tout d'abord, cessez s'il vous plait, mon dieu, de comparer cette école aux formations DUT ou aux écoles d'ingénieurs publique, ça n'a rien à voir ! L'informatique est un univers extrêmement vaste, et parfois d'une école à l'autre on y trouve carrément PAS LA MÊME CHOSE, pas un seul module pareil alors qu'il s'agit bien d'informatique (difficile à croire mais véridique). J'ai pesé le pour et le contre un peu partout, discuté avec les élèves, des débouchées et de l'avenir des étudiants... Et Epitech se démarque largement des autres sur tous les domaines: CETTE ÉCOLE FONCTIONNE.

Les chiffres sont là, les entreprises témoignent, aussi bien en France que partout dans le monde (le côté international est très poussé à l'Epitech), mais il semble que même avec des preuves noir sur blanc, les gens restent accrochés dur comme fer au publique. Adaptez-vous ! Changez avec votre temps, ou au moins RECONNAISSEZ la force de cette école, que vous ayez les moyens ou pas de vous l'offrir, plutôt que de balancer des arguments toujours aussi pathétiques et irrecevables.
Que dire de plus si ce n'est que 100% des élèves trouvent un travail à la sortie ? Que 90% des entreprises sont satisfaites ? Que 100% des élèves vivent une aventure internationale et découvrent de nouveaux horizons tout en exerçant leur passion ? Un salaire moyen de 37 000 ou + en sortant de l'école, c'es toujours pas assez pour reconnaître qu'il s'agit d'une bonne école ? On est plus très loin de la perfection.

Alors, certains répondront comme toujours :
-Cette école ne délivre pas de diplôme d'ingénieur.
* Non, et c'est complètement VOLONTAIRE. Une école d'ingénieur ne contient que 40% d'informatique. Epitech en contient 80%. Mais si vous préférez apprendre autre chose que l'informatique, alors prenez du publique, mais ça n'a selon-moi aucun sens. Et pourtant, 50% des élèves en sortie sont embauchés à des postes d'ingénieurs, car les entreprises reconnaissent qu'ils en ont le niveau. Incroyable, non ? Vous me direz, où sont passés les 50% restant ? Eh bien beaucoup créent leur propre entreprise. Combien d'ingénieurs créent leur entreprise en sortant d'une école d'ingénieur en moyenne ? 5%. Ah, c'est pas la même chose.

Les chiffres parlent, mais personne ne les écoutes.
Epitech est une école très difficile, c'est vrai, mais il y règne une ambiance incroyable et une entre-aide hors-pair que l'on ne trouve très certainement pas dans les autres écoles où les étudiants s'arrachent les emplois. Alors certes c'est une école chère, mais c'est aussi parce que son fonctionnement très novateur et nouveau ne lui permet pas d'être publique. Alors qui doit entretenir les locaux des 12 écoles de France. D'ailleurs, bientôt ouvrira Epitech Californie, Espagne et Grande-Bretagne.

Mais si ce n'est toujours pas assez bien pour vous, alors il n'y a plus grand chose à faire.
Cordialement.
Utilisateur anonyme
Bonjour,

Alors oui EPITECH donne des chiffres, après je ne sais pas d'où ces chiffres sont tirés, s'ils sont valables (le contraire m'étonnerais quand même). Ensuite, ils ne donnent que les chiffres qui les "arranges", en étant allé aux portes ouvertes, on m'a dit qu'il y avait quand même 10% d'abandon il me semble. Mais pour moi ces dix pour cent d'abandon seraient plutôt une question de manque de passion, quand on aime on de compte pas. :P
Personnellement j'avoue être tomber sous le charme de leur enseignement, des modules ainsi que coté international mais je dois aussi dire que le diplôme me fais peur. C'est peut être vrai, on trouve un travail à la sortie (car des entreprises bossent avec l'école), mais si pour X ou X raisons, nous perdons ce poste, que vaut le diplôme sur le marché de l'emploi ? J'ai eu vent de rumeurs comme quoi le diplôme serait équivalent "technicien" (ça me parait un peu faible quand même) ce qui veut dire que même avec 5 ans d'étude, on pouvait nous sous-payer.

J'essaie d'être le plus objectif possible.
Cordialement.
Utilisateur anonyme
Il suffit taper "taux de réussite Epitech sur le net" vous ne trouverez pas simplement parce qu'ils le cachent. D'autant plus qu'ils font passer les élèves qui n'ont pas le niveau requis parce qu'ils ont payé et ne se laisse pas faire pour payer une année de redoublement.
Un ancien de l'Epitech (promo 2004 je crois je ne sais plus exactement) m'avait dit que c'était 70% de réussite il n'y a pas si longtemps... perso je ne saurais pas interpréter.
Notamment il y a plein de gens qui arrêtent en 3ème année car ils doivent financer 10 mois à l'étranger (ils doivent payer leurs frais de transports, logements, nourriture par eux-même... et ça revient encore plus cher!)
> Utilisateur anonyme
A epitech, même si on redouble, on ne paye que 5 ans. Si tu rate ta Premiere année, tu payera la(deuxieme) premiere année, la deuxieme deuxieme/troisieme/quatrieme mais pas la 5eme.
Pour moi il vaut largement mieux faire IUT ou fac puis tenter d'intégrer une école d'ingé "normale"... je cite :
"Autre condition pour être à « 42 » (bon là c'est 42 mais idem pour epitech), et non des moindres : ne pas avoir peur de travailler 70 à 90 heures par semaine. Le dimanche n'existe plus. Pas plus que les vacances."
et je sais que c'est vrai, à Epita/Epitech avec "la piscine", les gens bouffent du code non stop 24h/24. Zéro gestion de projet, management, culture générale, adaptation, bref les qualités des ingénieurs quoi... dans de nombreuses écoles d'ingénieur la partie "scientifique" ne représente que la moitié du cursus, le reste c'est les assos, les projets, les matières d'ouverture (commerce, éco, marketing, management, et beaucoup de langues étrangères). 42/Epitech pour moi c'est juste pour former des super techniciens. "Experts" euuuuh oui peut-être, mais même des ingénieurs issus des meilleures écoles françaises ne se désigneront pas experts avant plusieurs années dans leur domaine. Et accessoirement epitech coute une blinde et le seul Epitech'ien que je connais est au chomage ^^

"Que dire de plus si ce n'est que 100% des élèves trouvent un travail à la sortie ? Que 90% des entreprises sont satisfaites ? Que 100% des élèves vivent une aventure internationale et découvrent de nouveaux horizons tout en exerçant leur passion ? Un salaire moyen de 37 000 ou + en sortant de l'école, c'es toujours pas assez pour reconnaître qu'il s'agit d'une bonne école ? On est plus très loin de la perfection. "

Comme c'est mignon, sinon c'est aussi le cas d'un nombre ENORME d'écoles d'ingénieur françaises qui coûtent moins de 1000 euros l'année. Renseignez-vous un peu.

Pour ceux qui se poseraient la question, j'ai fait les mines de nancy (bon ok, très sélective) et j'ai de très nombreuses connaissances à Telecom Nancy (moins sélective), où également """ 100% des élèves trouvent un travail à la sortie / 90% des entreprises sont satisfaites/ salaire moyen de 37 000 """, sauf qu'il en sort des INGENIEURS et pas des mecs capables de coder 24h/24 comme des machines. Et elle coute pas 7000 euros l'année.

Encore du grand n'importe quoi. Ca me rend malade de voir à quel point les personnes portent un jugement sans rien savoir. 42 n'a rien a voir avec Epitech, rien que cette bêtise incroyable montre a quel point tu ne sais pas de quoi tu parles. C'est réellement affligeant, je vois d'ici les étudiants d'Epitech qui se bidonnent en lisant ton message infondé. Ne paie pas pour aller à Epitech en effet, tu ne tiendrais pas une semaine. Il n'y a pas de projets à Epitech... Non mais on nage en plein délire là. Il y a bien plus de projet à Epitech et d'adaptation comme tu dis que dans les écoles d'ingénieur classique, renseigne-toi bon sang, au lieu de venir te ridiculiser ici et divulguer de fausses informations. L'école est cher, c'est un fait, mais c'est le prix à payer pour une école dont la pédagogie récente et bien trop novatrice ne peut pas être rendue publique. Sais tu au moins quel est le taux d'informatique enseigné en éccole publique ? 40%. A Epitech ? 80%. Si tu fais une école d'informatique c'est pas pour calculer le nombre de proton dans une molécule, ou même la distance terre-lune. Pas de management à Epitech ? Combien d'étudiants sortent de l'école comme Cadre ? 95%. Combien font leur propre entreprise ? 15% soit trois fois plus qu'en publique. J'ai autre chose à faire désormais, renseigne-toi un peu la prochaine fois, ca m'evitera de détruire tous tes arguments un par un en deux minutes. Merci.
Utilisateur anonyme > Salad fingers
Salad Fingers, tu es très agressif sur tes posts
C'est honorable de ta part de défendre ton école, mais par ce genre de comportement, tu auras tendance à persuader l'ensemble des gens visitant ce sujet le manque de maturité et de professionalisme pour une école qui arrive à sortir des "cadres" et des créateurs d'entreprise.


Plus de projets qu'aucune autre école d'ingé?
Sur ce point pas d'accord, ayant de nombreuses connaissances à Epitech et étant moi-même en école d'ingé, je peux confirmer qu'on passe beaucoup de temps (environ 90%) à faire des projets, développer des recherches et choses du genre pour apprendre par nous-même, tout comme Epitech.
Après j'ai déjà eu l'occase de jeter des coups d'oeil sur les notes obtenues de ces fameux projets informatiques: des zéros, des quatre, encore des zéros... Les élèves se donnent-ils réellement à fond? D'après ce que j'ai vu non, comme je le disais plus haut, j'ai connu personnellement quatre-cinq personnes qui passaient leur temps à jouer aux MMO jusqu'à pas d'heure, et cela des mois entiers, draguer les rares filles qu'il y avait (dans ce genre d'école c'est un peu obligé), dormir, fumer de la drogue... Je cherche toujours à savoir si je suis tombé sur des cas exceptionnels perso.

Taux d'informatique?
Tout à fait normal d'étudier l'informatique dans une école d'informatique, je trouve ça également logique. Il y a pas à dire, c'est souvent grâce à mes connaissances d'Epitech que j'apprenais quelques trucs en informatique.
C'est sûr qu'à côté les autres matières à part l'anglais ne sont pas touchées de près, quoique j'ai été étonnament surpris que l'on apprenait de la recherche opérationnelle (un ancien ami de là-bas avait reconnu dans mes cours un outil bien utile pour résoudre vite un problème à solutions infinies).

Cadres/Création d'entreprise
Je connais également quelqu'un qui a créé son entreprise en sortant d'Epitech et qui continue à enseigner là-bas de "temps à autres" (apparemment il n'y est pas tout le temps).
Ce gars actuellement refuse de progresser dans sa carrière et reste à un salaire faible malgré le fait qu'il était sorti premier de sa promo.
Donc encore une fois j'ai la vision d'Epitech de personnes qui se démotivent à partir de la 3ème année. J'ai senti une grosse capacité de travail chez eux, mais dès qu'ils le peuvent, ils en font le moins possible pour un résultat acceptable.

Au final, j'ai cru comprendre que même si t'es dans une école d'informatique et que tu te démerdes mal en info, tu peux les gratter en t'inscrivant à des rédacs de français... Bon je ne veux pas dire mais près de 7000 euros/an pour écrire des histoires fantastiques... bof la crédibilité!

Voilà mon vécu Epitechien, perso ça me ferait le plus grand bien que tu me confirmes si je suis bel et bien tombé sur des cas exceptionnels (bien que très sympas à l'époque).

Libre d'en parler plus profondément en mp si tu le souhaites

Bonsoir,

je suis désolé que tu aies perçu mes messages d'une manière agressive, mais c'est le simple résultat d'une lassitude devant des remarques irraisonnées et infondées. Si les arguments auxquels je fais face régulièrement étaient aussi pertinentes que les tiens, je n'aurai certainement pas à répondre de cette manière.

Je suis en terminale Scientifique, et donc, pas encore à Epitech. Cependant, je suis régulièrement sur place et je côtoie ainsi des étudiants de toutes les années.
Je pense qu'avant de se lancer dans de grands et vains débats, il faut tout d'abord revenir à la définition, comme dans toute argumentation qui se tient.

Epitech ne mâche pas ses mots lors de ses JPO, ni sur ses prospectus, c'est une école où la motivation est de rigueur. C'est une école très difficile, ce qui a tendance à se confronter avec le prix élevé de celle-ci. En effet, trop de personnes mal informées pensent qu'en payant l'école, ils paient leur diplôme. Le résultat n'en est pas moins d'une quinzaine de pourcentage d'abandon dès les premières semaines (ayant payé 6000€ euros, c'est un % relativement important). L'école demande une implication de travaille énorme par jour, considérablement élevée pour une école d'informatique en cinq ans. Un temps de travail comparable aux écoles préparatoires, sans parler de la piscine qui ne demande pas moins de quinze heure par jours, Week-end compris. Si l'on considère, de plus, qu'il ne s'agit que d'informatique, je vous laisse faire le calcul, ça fait beaucoup d'info par jour.
En résumé, il faut en vouloir pour réussir dans cette école, les notes basses ne sont pas représentatives de l'incompétence des étudiants, mais plutôt de la rigueur attendue lors de la notation. Si 99% du code est bon, mais qu'une minime erreur ne permet pas de compiler, c'est 0. Pointé. Avec le nombre très important de projets qui se chevauchent, les heures de sommeil qui manquent, c'est facile de laisser échapper une petite erreur dans son code, est les correcteurs sont impardonnables. C'est simple: Epitech demande l'excellence.
Voilà pour ce qui en est réellement de l'école.

MAIS. (Oui, il y a toujours un MAIS.)
Si l'école se tenait uniquement à son barème et son excellence, ses 80% d'informatique et sa pédagogie par projet ne lui permettant pas de devenir publique, l'école perdrait bien trop d'élèves. Ceux ne pouvant pas payer, et ceux qui échouent. C'est tout simplement impensable de demander autant d'excellence de la part d'une école privée, surtout aussi récente. L'école décide donc de laisser une chance aux élèves qui ont un peu de mal à suivre, grâce à des modules de français, d'anglais, et de mathématiques.

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire que je t'explique que les personnes que tu connais qui jouent à des MMO ne suivent pas la pédagogie de l'école et font simplement office de présence, comme tant d'autres en médecine. S'ils arrivent à valider leurs années par des modules de français et d'autres matières, qu'est-ce qu'ils viennent faire à Epitech et surtout POURQUOI PAYER POUR CA ? Je ne pense pas que la faute est à rejeter sur l'école. On ne peut pas obliger les élèves à travailler 10h par jour, et apparemment le fait qu'ils paient l'école ne les réveille pas toujours plus que ça. Voir même, cela les conforte dans l'idée qu'ils paient leur diplôme.
Ces quelques parasites, si tu permets que je les appelle comme ça, ne finissent pas l'école, ou n'obtiennent pas de job adéquat. Ils font parti des 5-6% sous-payés à la sortie.

Il faut de la MOTIVATION.

Merci d'avoir pris le temps de me lire. Je suis ouvert à la discussion.
Utilisateur anonyme
Merci pour ta réponse éclairée :)

Ouais j'étais au courant que les notes n'étaient pas représentatives du niveau, sachant que pour certains modules de prog, c'est une machine qui corrige. Résultat, si tu mets un espace à la fin d'une ligne (pour nous c'est anodin), ça te compte quand même pour une erreur! Bon moi je trouve ça con cette méthode du moment que l'élève apprenne de ses erreurs...

Je pense qu'avant tout c'est le stage en entreprise en 5eme année qui détermine si l'élève satisfait aux requis. Les "parasites" que je connais s'en sortaient plutôt bien d'après ce que j'ai compris malgré de nombreuses heures de glandouille. ^^
Tu sais j'ai pu voir le bulletin en ligne avec les comm des profs sur un qui faisait vraiment rien, et malgré quelques triches, des zéros dans toutes les matières sauf le français, il était sous-entendu qu'il aurait tout de même son année.
Perso ça me dégoûte un peu dans le sens où j'ai cherché mon école d'ingénieur où je ne débourse pas un euro (et qui a tout de même une excellente réputation) et je me donne quand même à fond! Je ne comprends pas pourquoi ils ne se sentent pas un minimum coupable de rien faire alors que les parents se crèvent le c*l à débourser 7000 euros/an pour leur pomme, qui d'autant plus ne servent pas à avoir des cours qualité (puis qu'Epitech, l'enseignement se fait surtout par des projets).

Après j'ai entendu certaines conversations où t'as moyen de te faire de l'argent juste parce que cette branche d'informatique est chiante et que peu de gens en font (ex: bases de données). A ma connaissance, ce n'est pas difficile, mais pénible.
Je préfère préciser qu'on est briefé pour les JPOs. On dit que tout est bon dans le meilleur des mondes parce qu'on est obligé de le faire alors qu'en fait on déteste notre école, à partir de la 3ème année en général...
Un étudient EPITECH de 4ème année
Messages postés
11
Date d'inscription
lundi 17 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
15 février 2013
3
Bonjour à tous,

Etant actuellement en 3ième année d'EPITECH à Bordeaux, je trouve les diverses critiques, pour la plupart pas du tout en accord avec la réalité. Je m'explique :

"Les gars que j'ai connu, ils jouaient minimum 15h/jour pendant plusieurs mois sur des jeux en ligne style MMO et ne bossaient pas d'un poil! "

Il y a des étudiants comme cela, ils sont peu nombreux. En général ce sont soit des gens très doués qui on besoin de peu de temps pour réaliser leurs projets et donc par période ils ont le temps de jouer beaucoup. Soit des gens qui vont abandonnés. Tu ne peux pas réussir cet école sans travailler...

"Pour tous les ingénieurs de france qui ont réussi à intégrer une école reconnue (c'est à dire qui délivre un diplôme d'ingé) EPITECH est une école qui permet aux riches d'acheter un diplôme."

Très drôle si tu payais ton diplôme il n'y aura pas autant d'abandons... et de redoublement (pour ma promo je me souviens qu'en première année, dès la première semaine, 10 personnes ont abandonnée). Cette année, il me semble que c'est 6 de plus.

"Ensuite, au niveau des profs disponibles : j'ai entendu dire qu'il y en avait très peu. Est ce que ça suffit ? "

En province c'est vrai qu'il y en a peu, mais cela ne gène pas trop. En effet on fonctionne beaucoup par elarning, les cours sont bien fait, tu as des TP de 3h par la suite encadré avec un prof, puis le projet arrive. Il faut savoir que EPITECH t'apprends à être autodidacte : aller chercher les infos, acquérir des compétences et des connaissances par toi même..
Bien sur ce type d'école n'est pas fait pour tout le monde, il faut être un minimum organiser et assez indépendants. Il n'y a pas de cours magistraux ou très peu.

"Dernière questions, pour rentrer dans l'école, il faut passer un oral. Mais sur quel critères est ce qu'ils se basent ? Est ce que le dossier scolaire compte ? Si oui, quelles matières ? "

Le principal caractère qu'ils veulent trouver est ta motivation. Ils veulent savoir si tu va être capable d'accepter la charge de travail demandée. Pour ma part je suis entré dans cet école sans savoir faire une seul ligne de code. (j'ai fais une filière S spé Maths).

"Je pose ces questions parce que sur le site de l'école, tout parait bon, mais je pense que certains chiffres sont un peu améliorés (genre embauché à 95% en sortant de l'école ...) "

Ces chiffres sont vrai mais ils ne prennent pas en compte les abandons...

Intégrer EPITECH c'est surtout intégrer une pédagogie innovante qui se base sur du concret et beaucoup de petits projets individuel dans un premier temps puis des plus gros en fin de module en groupe(dès le premiers jours vous avez des exercices notés à rendre pour le lendemain soir).

"Egalement, tu ne valides pas forcément ton diplôme en faisant que de l'informatique: j'ai connu un pote en particulier qui avait zéro dans ses projets et dans toutes les matières portant sur l'informatique pure (voire des notes négatives car il avait triché). Ses 60 crédits, il les gagnait en s'inscrivant qu'à des rédactions de français (que des fois ses parents faisaient pour lui pour avoir déjà témoigné de plusieurs scènes)"

Impossible durant les 2 premières années. Cependant, il est vrai que la troisième année peut se faire un peu dans ce genre là, je m'explique :
Les 3ième année est séparé en 2 semestres ou il faut qu'on récupère 40 crédits en tout puis le stage de fin d'année en rapporte 20.
Tu deux jours par semaine (le jeudi et le vendredi) ou tu n'as pas cours et tu peux faire un Part time job (facultatif), qui te rapport 8 crédits. Tu as un projet libres d'info qui rapport 7 crédits. Pour le reste tu peux casi faire ton année sans faire une seule ligne de code. cependant dans tout les cas, tu ne passera que si tu as validé 1 des modules suivants :

- microsoft .net : créer un lecteur média
- Java
- C++


Pour tout ceux qui veulent plus d'information sur cet école je vous conseil de participer à une JD (journée découverte). Vous suivez un élève toute la journée, participé avec lui à ces cours etc...

Je tiens a rappeler que les 2 premières années, vous allez bouffer du C et du C++ en masse. C'est une école de programmation, alors ceux qui cherche à faire du réseaux et du web passer votre chemin.
Il y a quand même quelque module "cisco" "adminsys" etc.. mais rien de très poussé. Cela n'empêche aucunement les des étudiants diplômés de travailler plus tard dans ces domaines en tant qu'expert.

Pour ceux qui veulent plus d'information sur cet école n'hésitez pas a me MP.

Bonne journée,

Brezz
Bonsoir,
soit epitech se dit "expert", soit c'est chère. Mais je suis moi même allé aux portes ouvertes et je pense que epitech est basé sur une pédagogie nouvelle qui n'est tout simplement pas au gout de tout le monde. Il faut savoir, ce que vous ne payez pas pour vos études, vous le payerez plus tard. On obtient pas de diplôme d'ingénieur? Et alors, a part le fait qu'on ai un salaire minimale plus élevé, une personne qui est bonne dans ce qu'elle fait a le salaire qu'elle mérite.

Un jour toute les écoles seront basées sur le même système d'enseignement, car d'après moi c'est l'avenir.

De plus je tiens a ajouter qu'à epitech je n'ai vu qu'en grande majorité des élèves ayant des parents avec des revenus moyens.
Si toutes les écoles avaient le même système d'enseignement, beaucoup de personnes ne pourraient pas apprendre, car nous n'avons pas tous la même façon de reflechir.
Moi ça me fait rire quelqu'un qui dit : il y a des gens qui se tapent des sales notes à epitech (0,1,2,3).
Sauf que les pires notes a epitech ne sont pas 0, mais -42....
Juste pour vous montrer que dans cette école, le gens ne dorment pas. Celui qui a 0 sur 20 c'est parce qu'il a oublié de mettre un espace dans un pavé de 40 000 lignes de code.
Étant issue d'un Brevets Technicien Supérieur, je peux vous confirmer que les écoles d'ingénierie d'informatique en France traditionnelles n'ont pas forcément des élèves avec un niveau acceptable. Et cela pourquoi? Lors de mon stage de première année, j'ai effectué un stage dans une SSII sur Paris. Mes autres collègues stagiaires étaient des ingénieurs en 3eme ou 4ème année, et c'est limite je leur faisait du soutien scolaire : ils n'avaient pas de niveau en programmation. Tandis que par exemple je recevais des taches complexes comme travailler sur une API ou la gestion de la base de données.
Mes collègues eux se voyaient confier la correction de HTML+CSS, n'ayant pas le niveau pour faire autre chose (fait confirmé par mo' tuteur).

Pour la suite de mes études je ne peux pas envisager d'aller dans un système d'école ou des développeur (ingénieurs) sont très faibles techniquement. N'ayant pas assez de pratique. J'ai quelques connaissances a epitech : la il y a du challenge, de la rigueur dans le code fournis, et des projets qui pleuvent toute les semaines.
Un étudiant peut avoir à gerer 3 projets en même temps.


Disons que je pense a l'heure actuelle que je suis près a mettre le prix pour juste avoir la chance de travailler au milieu de gens qui ont un niveau d'expertise poussé, plutôt qu'aller me morfondre en école d'ingénieur derrière un titre qui a mon avis n'a pas vraiment la valeur qu'on lui attribue...

J'aimerais compléter ce sujet, même si un bon nombre de sujets similaires ont été lancés.

Je suis allé à deux reprises aux portes ouvertes d'Epitech Lyon et je discute régulièrement avec des 1ère années. Epitech se base sur une méthode d'enseignement complètement différente de la méthode française "classique". C'est une méthode qui utilise la passion de l'étudiant pour le pousser à ses limites et lui permettre de fournir son maximum.
Si vous aimez l'informatique et si vous êtes motivés alors vous pouvez choisir Epitech.

Je dirais que les seuls points effrayants sont le prix et le taux d'abandon (Légèrement supérieur à ce qu'a annoncé Nyhillius).
Utilisateur anonyme
En effet, ceux qui sont vraiment motivés et passionnés sauront passer 5 années d'efforts sans soucis. Après tout quand on veut, on peut :)
> Utilisateur anonyme
Tout a fait d'accord. :)
Messages postés
83
Date d'inscription
jeudi 26 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
25 juin 2014
17
Pour donner mon avis :

Si vous préférez la pratique allez à Epitech et si vous préférez la théorie bah go dans une université.

A par ca, il n'existe pas de mauvaises écoles... Chacune a son rythme et sa methodologie. Le seul choix qui reste à faire c'est vous qui le faite choisir ce qui vous plait.

Donc comme nous sommes différents et nous n'aimons pas tous les memes choses, c'est sur qu'il n'y aura pas de juste accord sur la problématique des deux fonctionnements des écoles en question.

Alors stop les critiques, choississez ce qui vous fait plaisir, renseignez-vous et suivez votre voie.
Utilisateur anonyme
Bonsoir,


Mon fils sort de la filière Terminale S en 2011 et a décidé à la rentrée 2012 de rentrée au CESI d'Aix, école d'informatique également, alors qu'il avait déjà était validé à EPITECH pour la rentrée 2012.
Il n'a pas adhérer à la pédagogie des CESI, à la méthode d'apprentissage. Il s'ennuyait et avait l'impression de perdre son temps. Il a tout de même validé son année au CESI mais a décidé de rentrer chez EPITECH LYON en 2013.

Cette année, il a totalement changé, épanoui et adore ce qu'il fait et aime la vitesse à laquelle il apprend car ce n'est pas des cours traditionnels mais un apprentissage par soi même, des recherches constantes pour accroître ses compétences et rester dans l'innovation.

Oui le cursus est cher, mais il existe les bourses, car nous ne faisons pas parti de la classe sociale la plus élevée. Les prêts étudiants sont là également. Il a choisi sa voie et ne regrette vraiment pas son choix.

A part la piscine, les 4 premières semaines d'immersion, qui sont super intensives pour leur donner à tous les mêmes bases et capacités de départ pour s'armer en codage pour les débuts. Puis c'est à eux de chercher, de se rapprocher d'ancien EPITECH, ou des pédago pour pouvoir évoluer et accroître leur connaissances.

Les projets, il en a tant qu'il souhaite, il s'inscrit ou pas à son bon vouloir.Mais plus il en fait et plus il s'arme .

Ensuite concernant le diplôme, non effectivement il n'est pas ingénieur au bout des 5 ans mais il a passé 5 ans comme les ingénieurs diplômés à travailler et à apprendre.
Le meilleur des 2 entre l'ingénieur d'une école X et un diplômé d'EPITECH ? Celui qui aura codé le plus et aura appris à aller chercher la connaissance pendant ces 5 ans. Car l'informatique évolue et il faudra que le programmeur reste à la pointe de l'innovation pour rester bon .
A EPITECH c'est ce qu'on leur apprend, à ne pas attendre que ça tombe tout cuit, il faut qu'ils aillent chercher les informations et se remettre en question tout le temps.

Effectivement nous pouvons voir via l'intranet où il en est ce qu'il valide ou pas de ses modules, si il est actif ou pas à l'école. Mais cela n'est là que pour le bien de l'étudiant pour savoir pourquoi il ne réussi pas, c'est peut être qu'il ne travaille pas suffisamment par exemple. Mais c'est aussi un moyen pour nous, parents, de suivre leur évolution et leur travail.

Voilà moi aussi j'étais septique avant son entrée à EPITECH mais les étudiants sont suivis et ça fonctionne plutôt bien pour des étudiants qui ont comme passion l'informatique et qui veulent en faire leur métier.

Cordialement
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 25 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2012
1
tous est dis ;)

Fais un BTS SIO gratuit c'est mieux ou DUT informatique, sa viendrais aux même...


les 8000€ dépensent les autrements c'est beaucoup mieux, avis perso.
C'est a des annees-lumieres d'une formation Epitech ...
En 1 mois a l'Epitech, tu acquiert le niveau de 2 ans de DUT info en matiere de developpement C. En 1 an a l'Epitech, j'ai pu aider fortement un ami en 5eme annee d'ingenieur spe informatique a l'ECE. Je pense que tout est dit ! Sachant que la 1ere annee, 99% des etudiants reussissent a trouver un stage de 4 a 6 mois sans difficulte.

Pres de 100% des etudiants en fin de 5eme annee debouchent sur un CDI, je confirme, je suis en 2eme annee et j'ai deja un bon CDI qui m'est reserve (+ alternance 3eme annee), ainsi que plusieurs de mes amis.

Ce n'est pas pour te faire peur, mais le plus dure est de finir les 5 annees, et non de reussir l'entretien ! Il y a un tres grand nombre d'abandon durant ces 5 ans, une rigueur infaillible est demandee pour chaque projet. Par exemple : j'ai oublie une ligne de code dans un projet, mon programme a donc plante dans un cas particuler, ma note a alors ete automatiquement rabaissee a 1.5/20, cela ne m'a donc pas permis de valider mon module, equivalent a 3 credits. Cela aurait pu jouer sur la validation de mon annee !
> ForkyOne
c'est étonnant qu'une école qui peut former en 1 mois 1 étudiant au niveau d'1 DUT (2 ans) ne propose pas un niveau ingénieur en 2,5 mois (5 ans)! d'ailleurs, pourquoi n'a t-elle pas de label école d'ingénieur?
sur le site, je cherche désespérement des infos sur les conditions d'entrée, les diplômes préparés, la formation...nada
attention, école complètement privée rime avec obscurité: pas de possiblilité de vérifier les chiffres annoncés ...
tant mieux que ceux qui y sont aient le sentiment d'en avoir pour leur argent (ça s'appelle de la rationnalisation), pour les autres visez tant que possible des formations reconnues
> ForkyOne
Bien dit xD
fort improbable, en 1mois tu n'acquiert pas un niveau de 2 ans, les programmes ne sont surement pas les memes et la focalisation aussi, pour ECE c'est une spécialité et connaissant les spécialités ce n'est pas trés poussé, c'est plus un apprentissage.Pour le dut info, pour m'etre renseigner sur le programme epitech, vous ne faites que du C, alors qu'en dut info ils apprennent d'autres languages, je ne parle meme pas du licence maths info, qui te permettent d'obtenir l'apprentissage du pascal, et du C a partir du second semestre.
Oui je parle bien de C sur la comparaison du 1 mois - 2ans. La piscine Epitech, c'est le 1er mois de cours en programmation C des premières années : http://www.epitech.eu/la-piscine-demarrage-en-immersion-sct353.html. D'après un calcul tout simple, 12h par jour, multiplié par 3 (car 3 semaines), cela fait 252h de programmation en 1 mois. En combien de temps cela se fait en DUT ? La meilleure façon d'apprendre est de pratiquer, parce que regarder un prof coder sur un tableau, croit moi que sur le coup tu penses bien apprendre car tu comprends, mais une fois devant l'ordinateur, c'est autre chose, alors qu'un étudiant de l'Epitech, en l'ayant fait et cherché seul à le faire, pourra le refaire sans aucun problème. Est ce qu'une école DUT vous laisse travailler le soir à l'école car vous en avez besoin ? Ceci devient une évidence à l'Epitech, beaucoup d'étudiants y travaillent le soir.

Realisé par des 1ère années, du pure raycasting, à partir d'une librairie minimaliste
http://perso.epitech.eu/~ol/work/raytracer/gallerie-2015/big/patard_a.jpg
(pour résumer, c'est un programme qui crée des images de synthèses, les effets ombres, reflection etc... c'est bien des maths et de la physique hein). Je peut mettre au défi avec mon compte en banque sur la table pour qu'un étudiant de DUT fasse la meme après 1 an de DUT :)

Ce que je dis est tout à fait probable car c'est le cas, j'ai des amis en Information et qui ne sont pas à l'Epitech, je sais ce que je dis. Certe on fait beaucoup de C, mais c'est une grande base à la programmation. Avec un niveau avancé en C, tu peux te permettre d'apprendre rapidement les autres langages sans difficultés. Pourtant le C est un langage presque plus utilisé, alors pourquoi l'apprend-on si on ne peut rien en tirer ?

Combien d'étudiants en sortant d'une DUT obtiennent de bons postes ? Je pense que je n'ai pas besoin de citer d'étudiants Epitech, car une simple recherche google suffit. Par contre, je veux bien voir pour les étudiants de DUT. A titre indicatif, plusieurs étudiants ont réussi à effectuer un stage chez Microsoft, certain ont débloqué un poste chez Google, le CMS Prestashop a été crée par des étudiants de l'Epitech, etc...

Tu pourras aussi effectuer des recherches sur notre directeur Nicolas Sadirac, et voir qu'il sait ce qu'il fait, et que ce n'est pas n'importe qui. Concernant l'organisation en DUT, c'est comment ? De simples fonctionnaires qui font leur boulot car demandé ?

D'accord, 7000€ c'est cher, je déconseille aussi cette formation à ceux qui ne pourront assurer ce financement, et que les DUT pourront leur suffire, mais dire que cela viendrais au même, je suis PAS DU TOUT d'accord.
Utilisateur anonyme > ForkyOne
T'es vraiment à fond dans le truc , c'est sûr. Maintenant je vais donner mon avis de vieille mère qui vient d'aller aux portes ouvertes d'epitech. Je n'ai aucune envie que mon fils aille là-bas. Bien sur c'est cher et on nous a gentiment mais fermement fait comprendre que si ce n'était pas dans nos moyens nous n'étions pas vraimentl les bienvenus. Mais ce côté n'est qu'anecdotique pour moi. Avec mon mari nous n'avons pas du tout aimé le côté Big Brother avec surveillance du temps passé sur l'ordinateur (obligatoirement acheté à epitech ! ) avec pour précision le lieu ( à epitech ou en dehors ) accessible de plus par tous les autres élèves ( quoi de mieux que de les faire se surveiller entre eux au pretexte qu'ils peuvent ainsi mieux choisir avec qui ils veulent travailler ) et bien sur un beau graphique avec le temps moyen de connection par la classe, sachant qu'il est préférable d'être au dessus de la courbe (un bon bosseur) mais pas trop ( besoin de plus de temps que les autres pour arriver au même résultat ) . Epitechiens vous dites qu'aucune autre école ne permet de rester terd le soir pour bosser ensemble. Mais à Epitech, c'est une obligation de fait, il faut rester tard le soir sinon on est mal vu. Le directeur m'a clairement expliqué que si mon fils devait repartir à 21 h pour prendre le dernier train ce ne serait pas compatible avec la formation , sachant que les autres y resteraient jusqu'à minuit , une heure !!! et bien sûr, la fameuse piscine, avec la vieille méthode des survivants à la noyade !
Et bien je vous apprend qu'il y a aussi possibilité de vivre ses études avec passion en y consacrant pas tout son temps.
J'ai vraiment eu la désagréable sensation qu'on y enseignait surtout comment devenir un esclave consentant avec la double carotte sociale " vous allez trouver un super boulot (1) vous êtes l'élite (2)" Et quand je lis comment tu te la pètes , ça me confirme dans l'idée que mon fils n'a rien à faire là bas.
Mais j'ai dû mal analyser la situation vu mon grand âge ! Wouarf !
Utilisateur anonyme > Utilisateur anonyme
L'activité de l'élève sur son ordinateur est tracée, c'est vrai. Elle permet entre autres de savoir si un élève en difficulté travaille tout de même assidûment (connexions régulières) et mérite de continuer son cursus, ou si il travaille "en pic" quelques heures avant l'exam (et là oui c'est mal vu)
tada n' a pas raison je suis a epitech et on a vu des gens sortir de iut DUT ou fac ou bts venir en premiere année car en piscine ils etaient deja largues ;)
Messages postés
65
Date d'inscription
samedi 14 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juillet 2016
> FETSTARs
Je suis tout à fait d'accord avec toi, on ne peut pas comparer un DUT et Epitech les formation sont totalement différentes.
Je suis en stage de fin de première année, je travaille sur Windev(j'avoue ces pas compliquer ^^) avec base Hyperfiles C/S et même en ayant apris que le C l'adaptation na pas été très difficile. ce que je veux dire par la c'est que les gens disent "oui mais epitech en 1ere année on apprend que le C etc .. alors que dans une autre école on voit plus de truc" sauf que pour la programmation la base c'est le C en ayant des compétence avancée en C apprendre un autre langage se fait assez facilement.
De plus la formation est basé principalement sur le monde professionnel avec des stages et de l'alternance en 3eme année.
Après ces sur que 7 000€ sa fait une somme mais au final en sortant des étude les étudiant n'ont pas trop de difficulté a rembourser un prêt en ayant un salaire très correct.

Tout sa pour dire stop au gens qui disent "Epitech ecole a fric a pas de prof t'apprend rien etc .."
Pour tous les ingénieurs de france qui ont réussi à intégrer une école reconnue (c'est à dire qui délivre un diplôme d'ingé) EPITECH est une école qui permet aux riches d'acheter un diplôme. Aussi, que dire d'une école qui fait de la pub pendant l'entracte de la série "les experts"?? quelle blague!!!
Tout d'abord je suis lycéen et je te réponds car tu as l'air de parler sans savoir. Epitech fait sa pub à la télé les écoles publiques quand à elles ont des tractes affichés dans tous les lycée donc je ne vois rien de choquant. Et deuxièmement le diplome n'est pas acheté puisque les étudiants d'Epitech travaillent dur ( jusqu'a minuit régulièrement s'il le faut). J'appelle pas ça acheter son diplôme désolé de te décevoir.
Entièrement d'accord avec sakaa !!! Jaloux va ! Et je suis juste pas riche, je suis en 5e année et je taff dure !
Utilisateur anonyme
Alors je vais vous dire un truc, j'ai rencontré de nombreuses personnes d'Epitech rencontrées via des jeux online et que j'ai rencontré ensuite irl. De ce fait, je n'approuve pas le fait que les gens de cette école se tuent à défendre son niveau.

Les gars que j'ai connu, ils jouaient minimum 15h/jour pendant plusieurs mois sur des jeux en ligne style MMO et ne bossaient pas d'un poil! De plus ils en ont laissé passé plein en 4ème année alors qu'ils leur manquaient des crédits, ils sont passés parce que leurs parents gueulaient qu'ils payaient suffisamment cher l'école, donc le diplôme est bien acheté sans rien faire.

Egalement, tu ne valides pas forcément ton diplôme en faisant que de l'informatique: j'ai connu un pote en particulier qui avait zéro dans ses projets et dans toutes les matières portant sur l'informatique pure (voire des notes négatives car il avait triché). Ses 60 crédits, il les gagnait en s'inscrivant qu'à des rédactions de français (que des fois ses parents faisaient pour lui pour avoir déjà témoigné de plusieurs scènes). On a un diplôme d'informatique en faisant que de l'anglais et du français? et on glande rien en info à côté?

Moi je ne sais pas si on appelle ça "un diplôme pas acheté" ! Je peux vous jurer que je ne mens pas du tout, et d'ailleurs le cursus à l'étranger proposé en 4ème année, ils faisaient que la fête en dépensant encore plus de fric dans la bière en soirées... Il est où le mérite?

D'autant plus que c'est un peu la fête depuis quelques années car avant, il n'y avait pas d'ordinateurs portables et les élèves étaient obligés de travailler à l'école tous les jours!

Ou sinon expliquez-moi... mais je sais ce que j'ai vu et entendu depuis presque deux ans et demi

A peu près tout ce que tu viens de dire est faux. Je suis désolé, je ne prendrais pas le temps de répondre à tout parce qu'il y a trop de chose à dire, mais c'est complètement faux, de A à Z. Dire que des membres d'Epitech ne bossent pas et jouent 15h/jour, c'est le truc le plus incroyable que j'ai jamais entendu. Je vais te dire un truc, si il y a une chose dont on peut se plaindre à Epitech, c'est peut-être de travailler 15h par jour, même le week-end. Si tu veux dormir, manger, et te laver, tu n'as clairement pas le temps de jouer... Enfin, surtout pas 15h/jour. Bien sûr, tu peux passer ton temps à jouer, comme tu peux le faire à l'INSEE, ou même en maths spé si t'en a envie. Mais après ne viens pas pleurer si tes notes sont mauvaises. Laisse-moi t'éclairer:
En période de piscine, Epitech délivre des grades (A,B,C,D ...). Le meilleur étant A, puis B... A la dernière promo, avec une moyenne de travaille de 15h/jour (samedi-dimanche aussi), sur 450 personnes, personne n'a obtenu de grade A, une dizaine de personnes ont obtenu le grade B, une centaine le grade C, quelques D et le reste n'a pas obtenu sa piscine. Donc, je t'invite à venir essayer la piscine, tu nous diras après ce que tu penses du 'non-travail" d'Epitech.
Tu es hilarant.
Utilisateur anonyme > Salad Fingers
Calme-toi un petit peu, je ne suis pas là pour enfoncer Epitech et si ça te vexe personnellement, j'en suis profondément désolé.

Je sais ce que j'ai vu, et j'en suis autant étonné que toi. Ou alors je suis tombé sur les boulets de la promo que veux-tu? C'est peut-être possible. Ces gars-là en tout cas ne pleurent pas en tout cas sur leurs notes, sauf quand les parents s'aperçoivent que leur bulletin ne reflètent pas ce qu'ils font penser de leur soit disant travail. Un de ceux-là avait d'ailleurs redoublé sa deuxième année pour finalement aller à SUPINFO à Nantes par dépit.

Je le répète, je n'ai pas jugé sur des impressions mais sur le factuel.

En ce qui concerne la piscine, je suis tout à fait d'accord avec toi, et c'est bien pourquoi je n'en ai pas parlé au-dessus, donc s'il-te-plaît veille à rester dans le sujet. Pour le "cas particulier" que je connais, il a très bien réussi sa première année et avait validé tous les modules, notamment il a eu de bons stages en entreprise et ils étaient contents de lui (enfin d'après ce qu'il me disait par mail, il regardait des vidéos de jeux une bonne partie de la journée...). Donc en soit un très bon début de cursus, mais je n'étais pas là pour en juger, il m'a juste montré son bulletin de première année.

D'autant plus que j'ai bien veillé à ne rien dire sur les deux premières années à Epitech car j'ai connu ces gars qu'en troisième année de leur formation, et je les voyais 3 fois par semaine pendant quelques mois. Ils jouaient toute l'aprèm et la nuit à chaque fois, c'est un fait. Les parents en étaient même venus à couper la box automatiquement la nuit pendant quelques mois.

J'ai d'autres connaissances de là-bas (certains qui sont profs, ainsi que d'EPITA) qui me confirment malheureusement cet état de fait

"Tu es hilarant" -> Superbe démonstration de maturité; je ne le suis pas, toutefois j'ai assez de maturité pour écouter le pourquoi je n'ai pas rencontré les personnes sérieuses et travailleuses que vous décrivez ci-dessus. Es-tu quand même d'accord que ce n'est relativement pas normal?
> Utilisateur anonyme
Bonjour,

Je penses personnellement que le fait de jouer ou de travailler n'est qu'une question de motivation et cela dépend de toi et de ce que tu cherche.
En effet, si ton but n'est juste que d'avoir ton diplôme, sans forcer, alors oui tu peux te permettre de jouer ou autre... Après si l'info est ta passion, (que tu es plus mûr), que tu prend conscience qu'une année a plus de 7000€ pour joueur est très cher, et que surtout tu force pour être le mieux placé à la sortie (car meilleur sera ton poste) alors la il vaut mieux travailler.
Ensuite c'est sûr que plus de facilités on a, moins on travaille.
Pour finir, en étant moi même aller plusieurs fois a EPITECH (JPO, JD et autre), j'ai vu aussi bien des gens qui glandaient que des gens qui travaillaient. Pour dire, j'ai vu un mec qui a eu 23/20 à un projet sans pour autant passer plus d'heures que les autres dessus. C'est malheureux mais nous sommes tous différents intellectuellement.

Cordialement.
Utilisateur anonyme > Nyhillius
Là tu parles de différences intelectuelles, que certains ont plus de facilités que d'autres... Fais très attention à ne pas sortir la chose de son contexte.

Moi dans ce que je voulais exprimer, c'est qu'ils fournissaient pas d'efforts particuliers pour réussir, que leurs notes ont été représentatives de leur travail (surtout au niveau des matières de l'informatique et des projets) donc des notes catastrophiques récurrentes et qu'ils passaient quand même l'année suivante avec un manque de crédits (car les parents sont venus râler qu'ils ne paieraient pas une année de plus pour juste quelques crédits). Et malgré ça, ils continuaient de s'amuser à la maison sur leurs jeux...

Facilités ou pas, les notes étaient là et j'en ai eu la preuve réelle. Ils avaient bien bossé les deux premières années sans doute par motivation, mais 3ème année et 4ème année -> plouf! Peut-être leurs bonnes notes dans les premières années ont influencé le jury.
.
D'ailleurs en y repensant, ils m'avaient raconté une anecdote où la moitié de la classe avait validé un module/projet avec un 1...
A moins qu'on ne me raconte que des bobards depuis 2 ans...? Que sais-je?
> Utilisateur anonyme
Ah ok désolé. Dans ce cas il semble que le diplôme soit acheté. Après ce ne sont peut être que des cas isolés. En ce qui me concerne je trouve ça abusé car ils n'auront pas forcément les bonnes compétences... Ou peut être que la quasi-totalité de l'enseignement ce fait les premières années... Je ne sais pas trop.
Utilisateur anonyme > Nyhillius
Je suis aussi dubitatif que toi, peut-être qu'un élève peut nous renseigner davantage sur les programmes de chaque année et des compétences attendues en entreprise (là ça va être plus dur car évidemment les entreprises ne demandent pas toute la même chose!)
Messages postés
2488
Date d'inscription
samedi 13 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2013
254
quelqu'un ?
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 25 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2012
1
Avant sa, regarde juste le prix pour rentré dans une école Epitech, ensuite si question budget tu peux, je te répondrais. Car c'est super chers (+7500€ les 3années, pas sur regarde sur le site), et il te demande d'acheter un ordi portable à +de 900€... donc voilà ! C'est super sauf que c'est très chers!
le PC vaut 900 euro mais a la base il est a 2300 :)
Le PC vaut bien plus de 2300, déjà de base, il vaut 2000€ au vu de la configuration de l'année 2013, mais il y a des suites logicielles, notamment celle d'Adobe, la Master Edition CS5 (plus de 2000€ il me semble) ainsi que d'autres.
Messages postés
2488
Date d'inscription
samedi 13 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2013
254
ben je pense que niveau financier, je ferai un prêt étudiant. Mais c'est aussi pour ça que je voulais savoir si en sortant on avait un job facilement. Parce que si on trouve pas de boulot facilement en sortant ca va poser un problème pour rembourser ...
Sans donner d'avis sur les débouchés de l'école, je dirais que des gens qui prétendent former des "experts" à la sortie de l'école ne sont pas crédibles.
L'expertise (la vraie) nécessite des années. Enfin, c'est un peu la mode, les SSII vendent du conseil aux entreprises fait par des débutants qui expliquent comment il faut bosser (chose qu'ils n'ont jamais fait d'ailleurs).

PS : "expert" ça n'existe pas comme diplôme ou titre...
Un conseil, documente toi. Quand on suit le cursus comme il se doit, tu as largement les heures de travail derrière toi pour prétendre au titre d'Expert. Ils ne disent pas ça pour rien. Le niveau n'est clairement pas le même entre un IUT ou une FAC et Épitech.

Épitech > all. :)

Un étudiant ami à moi (en 3° année aujourd'hui), lors de sa première année à Bordeaux, durant son stage (rémunéré 2100€ net tout de même), a dépassé les capacité d'un ingénieur qui était employé là, et qui possédait un Master, lui, d'une FAC d'informatique.
C'était pourtant une grosse boite très importante (axé sécurité informatique il me semble).
Il a fini en 3 semaines un projet dont le créneau initial était de 6 mois.

Tu n'a pas l'air de connaître la pédagogie de cette école, tu n'a donc nullement le droit de la critiquer.

Pour simple exemple, je suis en 1° année, la piscine c'est de 9h du matin, à 4h du matin, en moyenne, du lundi au dimanche inclu.

Tout ceux qui ôsent prétendre que ce diplôme est acheté ou obtenu les doigts dans le nez, détrompez vous. Il ne faut pas prendre pour exemple tout les branleurs qui sont là et qui préfèrent jouer aux MMORPG, car eux, c'est clair qu'ils ne savent pas ce qu'ils font à Épitech (ou alors ils sont franchement très très balèze).

On ne décide pas de venir à Épitech pour apprendre à jouer, mais pour apprendre à programmer (et du code, on en bouffe !).
Pourquoi payer si cher ? Pour être des bêtes en technologies de l'information. Car aucune autre formation ne propose un tel niveau en sortie de cursus.

Le niveau DUT (soit 2-3 ans il me semble) est atteint à Épitech en 6 mois lors de la 1° année.
On ne code que du C en 1° année, certes, mais durant le stage vous serez ammené à coder sûrement autre chose (C++/Java/Python/Pearl/Ruby et j'en passe...) et la façon dont a Épitech de nous apprendre à programmer nous permet d'acquérir les notions de ces langages relativement rapidement et facilement : Nous apprenons à être autodidactes, et à rechercher les solutions les plus pertinentes aux problèmes posés, et évidement, par nous même, afin de développer cette capacité extraordinaire.

Ceci est loin d'être exhaustif, évidement. Je ne commence que ma 1° année, mais la majorité de ceux qui ont critiqué négativement Épitech, eux, n'y ont que peu, voire jamais mis les pieds. Or, il est impossible de connaitre une pédagogie sans y avoir été personnellement impliqué.

Je ne critique pas les formations proposées en IUT/FAC. Mais pour moi, la pratique est bien plus instructive que la théorie.

C'était mon avis.
bonjour,
regarde les forums. Ecole à fric