Ingenieur CNAM

Résolu
benguigui1 Messages postés 26 Date d'inscription jeudi 28 octobre 2004 Statut Membre Dernière intervention 13 septembre 2006 - 25 août 2006 à 11:06
 Willy7388 - 10 févr. 2020 à 09:41
Bonjour à toutes et tous,

voilà, je suis dans le métier depuis 6 ans, comme beaucoup de mes collègues je ne suis pas informaticien de formation.
Je voudrais consolider mes acquis professionnels et me donner des chances d'évoluer en terme de carrière. Pour cela, j'ai pensé m'inscrire au CNAM pour obtenir (si tout va bien) un diplôme d'ingénieur en informatique. Vu le temps que ça va prendre, le coût aussi, et aussi le fait que j'ai lu par ci par là que ce diplôme n'était pas forcément reconnu par les employeurs (du style oui, en bossant c'est facile d'avoir le diplôme), je me demande si c'est une aussi bonne idée.

Qu'en pensez vous ? Si vous êtes issu de ce type de formation, faites moi part de votre expérience et point de vue.

Merci bien.

35 réponses

Utilisateur anonyme
26 août 2006 à 21:20
détrompes toi :

les formation "cnam" ( si suis passé aussi comme beaucoup de gens qui voulais améliorer leur compétences )

c'est trés bien côté

un mec qui se fais s... à prendre des cours du soir , ca fait plus sérieux qu'un br..... d'étudiant qui confond la fac avec le club med .

de plus a la cnam c'est quasiment que des " pros " qui enseignent "

alors vas y ....fonce ....

en tant que recruteur je préfère un mec issu de la cnam qu'un

"masterisé" pur jus



robe .
10
benguigui1 Messages postés 26 Date d'inscription jeudi 28 octobre 2004 Statut Membre Dernière intervention 13 septembre 2006 6
29 août 2006 à 12:45
Merci de ton point de vue,
tu as suivi quelle formation (sans indiscretion)?
0
Utilisateur anonyme > benguigui1 Messages postés 26 Date d'inscription jeudi 28 octobre 2004 Statut Membre Dernière intervention 13 septembre 2006
29 août 2006 à 14:06
salut

les questions se sont jamais indiscrètes : sules les réponses le sont.

en ce qui me concerne : ma formation touchait à l'organisation du travail et l'ergonomie etc .. etc..

trés interresant et constructif , ca m'a servi tout au long de ma vie professionnelle .

c'est grace notament à celà que j'ai pu accéder à des postes d'encadrement et de direction dans la grande distribution.

en partant d'un niveau 1ére sans bac , j'ai pu monter j'usqu'à directeur régional ce qui vu mon niveau de départ n'était pas si mal , je pense .

sachant toutefois que les formations ou les diplômes ne sont qu'un indicateur "aléatoire" si sur le terrain les résultats ne suivent pas .

j'ai même refusé un poste de directeur adjoint chez jeumont - shneider, ( 300 personnes à gérer ) pour des problèmes géographiques .( et un salaire mirobolant , 3 fois mon ancien salaire)

c'est bien la preuve que ces formation CNAM sont trés appréciéés.

mais la personnalité joue ausi je pense .

tu me fait radoter comme un petit vieux , c'est pas bien ça !

;-))))




robe
0
benguigui1 Messages postés 26 Date d'inscription jeudi 28 octobre 2004 Statut Membre Dernière intervention 13 septembre 2006 6 > Utilisateur anonyme
29 août 2006 à 14:19
Mais non ;-)

En fait dans ma société actuelle qui pratique le culte "de l'ingénieur" qui sort de l'école payée par papa-maman, on m'a bien fait comprendre que sans diplome d'ingénieur je serai plafonné, je ne resterai qu'un "bon technicien" comme ils disent. Pas question d'accéder à des fonctions d'encadrement... et comme c'est dans cette direction que je veux faire évoluer ma carrière, je n'ai pas beaucoup de choix.
Ce n'est pas que j'ai une ambition démesurée ... mais quand meme!
0
Utilisateur anonyme > benguigui1 Messages postés 26 Date d'inscription jeudi 28 octobre 2004 Statut Membre Dernière intervention 13 septembre 2006
29 août 2006 à 14:51
oui , d'accord avec toi,

"dans le temps" les boites formaient elle- même leurs ingénieurs "maison"

mais la technologie progressant à un rytme d'enfer , ces ingénieurs maison décrochaient à un moment ou à un autre , n'ayant les bases techniques suffisantes.

si je prends l'exemple de la sagem , au départ, ils fabriquait des composants basiques , mais le marché les a conduit a diversifié tout azimut avec des produits hi -tech.

malgré celà la sagem reste trés vulnérable aujourd'hui face à la concurence qui a une réactivité incroyable .

pour suivre le rythme ils ont besoin d'ingénieurs de dernière génération.

en plus les côuts de fabrication en france ne sont pas trés compétitifs, ce qui pose un problème suppléméntaire.( d'ou l'intérêt de soigner l'organisation et l'optimisation des process de fabrication)

je pense que l'ére des ingénieurs "maison "est révolu.

( principe de peters )

donc la CNAM , qui s'appuie sur des formations actualisées , à son rôle à jouer pour ceux qui "s'accrochent".

et ceux qui ont l'ambition de ne pas végéter dans leurs fonction d'exécutant.

ca laisse de l'espoir , même à ceux , qui passé 40 ans , en veulent encore.

je ne peux que t'encourager dans cette voie , qui est courageuse,

pour la petite info qui te donnera du baume au coeur , saches ( si tu ne le sait pas encore ) que la France est le 1er exportateur de service au niveau mondial

, ce qui n'est pas rien . quand on connait l'appétit des pays emmergant , inde , chine ..ect etc et ceux qui ont déjà emmergés comme le grand
japon .


robe .
0
Utilisateur anonyme > Utilisateur anonyme
29 août 2006 à 14:53
au fait ,

indiscrétion pour indiscrétion , quel niveau scolaire as tu et quels autre diplômes ?


robe
0
benguigui1 Messages postés 26 Date d'inscription jeudi 28 octobre 2004 Statut Membre Dernière intervention 13 septembre 2006 6 > Utilisateur anonyme
29 août 2006 à 15:33
J'ai une maitrise de biologie cellulaire et physiologie (pour être précis ;-), j'ai arreté les études depuis 97. Comme tu le vois j'ai mis longtemps à trouver ma voie!
Depuis 6 ans que je suis dans l'informatique (analyste développeur), j'ai suivi beaucoup de formations nouvelles techno etc ... plus de l'autoformation, pour rester "compétent" techniquement, mais je vois que j'ai aussi des lacunes car pas informaticien de formation. Donc je vois le CNAM comme moyen de solidifier des connaissances acquises aucours de mon experience pro, puis d'avoir un moyen d'évoluer.
0
Utilisateur anonyme > benguigui1 Messages postés 26 Date d'inscription jeudi 28 octobre 2004 Statut Membre Dernière intervention 13 septembre 2006
29 août 2006 à 15:50
c'est un bon plan

surtout qu'en matière informatique , on peut pas improviser.


robe
0
benguigui1 Messages postés 26 Date d'inscription jeudi 28 octobre 2004 Statut Membre Dernière intervention 13 septembre 2006 6 > Utilisateur anonyme
29 août 2006 à 15:58
c'est sur ...
0
Pi_Xi Messages postés 2244 Date d'inscription samedi 24 mars 2007 Statut Membre Dernière intervention 22 janvier 2016 149
11 sept. 2007 à 17:39
Robe, on dit LE CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers)

Ca m'étonne bcp qu'un ancien dise LA CNAM, t'es sûr que tu es allé en cours?
-1
Bonjour à tous,

Je pense que c'est une bonne expérience pour certaines personnes. Mais il ne faut pas se tromper, c'est évident que ça n'a pas la même valeur qu'un parcours initial, classe préparatoire concours, école d'ingénieur.
Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir un environnement propice à faire des études. Cela montre un certain courage et une envie de reconnaissance.
Quoiqu'il en soit, il ne faut décourager les gens. Mais ni leur faire croire n'importe quoi en disant que les cours du soir est très reconnu. C'est un plus mais à ne pas mélanger avec des grandes écoles du type art et métier Paris qui est quand même d'un autre niveau.
0
AAAArf > Arno
11 févr. 2014 à 11:26
Comme toi qui sors d'une "grande école" estampillée "d'un autre niveau" ?
.Mais ni
Et bien bravo, il y a du niveau là !!
;)
0