Urg. prép.un doc indesign pour imprimeur.

Fermé
mig34 Messages postés 42 Date d'inscription samedi 1 novembre 2008 Statut Membre Dernière intervention 18 janvier 2010 - 19 nov. 2008 à 14:56
vankop Messages postés 2220 Date d'inscription jeudi 11 octobre 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 15 novembre 2014 - 25 nov. 2008 à 09:46
Bonjour,

Je me suis retrouvée avec un doc sous indesign CS3 type affiche 50 X 32 sous un mono calque avec des encarts de pub ( 20) que j'ai réalisé en CMJN avec photoshop. Bon je n' y connais rien mais j'ai reussi à importer mes PSD et à créer des blocs. Pas conne la fille. Lol ( Le premier tier du boulot à été fait par un connaisseur).
J'ai aussi réussi à exporter un PDF pas trop mal.
Mon fichier fait 110 Méga.
Donc maintenant que dois faire pour que le PDF soit Nickel pour un flashage.

Nota: Pour mes fichiers importé ce sont des PSD bruts calques non fusionnés. faut pixelisé qqchose et quelle paramêtres ne pas oublier pendant l'export.

C'est un cours je sais mais je suis un peu dans la M...

merci si qqu'un peut me filer le tuyau.
SYSTEME D quoi!

2 réponses

vankop Messages postés 2220 Date d'inscription jeudi 11 octobre 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 15 novembre 2014 1 951
19 nov. 2008 à 20:34
Bonsoir,

Plusieurs choses :
► l'export en .pdf avec InDesign est pas mal, mais l'idéal c'est de distiller un fichier PostScript.
traduction : tu crées un fichier PostScript (via une imprimante virtuelle : idéalement Adobe_pdf), ce fichier tu le "distilleras" avec Acrobat pour "fabriquer un .pdf.
► la version du .pdf dépend de ton prestataire ou plutôt des contraintes techniques de son rip qui flashera ton fichier (vers film ou vers plaque ?)… Je le répète souvent, mais le plus simple est souvent de demander à l'imprimeur ce qu'il veut comme document (attention "certains" imprimeurs facturent (à juste titre) du travail (des corrections) effectué sur des fichiers natifs ou des .pdf mal "fait").
► traditionnellement un .pdf 1.3 (c'est à dire avec aplatissement des transparences) est de "bon aloi"…
► jette un coup d'œil à ta séparation dans InDesign pour éviter les mauvaises surprises (du texte en quadri : cela ne le fait pas…).
► profite pour demander à ton imprimeur s'il souhaite un profil colorimétrique précis (cela dépend de son papier et de sa machine) : certains acceptent des taux d'encrage plus important que d'autre.
► pour revenir sur la création du .pdf (il existe des profils "haute résolution" passe-partout dans la plupart des cas)…
► vérifie également la résolution de tes images (on dit souvent 300px/pouces pour de la quadri : c'est un peu moins caricatural, mais bon…)…
► contrôle aussi (le cas échéant) tes débords -fonds perdus-.
…(à suivre)…
3
vankop Messages postés 2220 Date d'inscription jeudi 11 octobre 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 15 novembre 2014 1 951
19 nov. 2008 à 21:04
…(suite)…
j'ai retrouvé ce "pensum" sur le .pdf (via le forum de la logothèque) : attention il est ancien et il correspond à "son" flux de production. Mais tu peux t'en inspirer…
0
mig34 Messages postés 42 Date d'inscription samedi 1 novembre 2008 Statut Membre Dernière intervention 18 janvier 2010 > vankop Messages postés 2220 Date d'inscription jeudi 11 octobre 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 15 novembre 2014
25 nov. 2008 à 09:13
Bonjour et merci pour tes conseils.

Le coup du fichier post script j'ai un peu du mal mais pour le reste c'est ok. l'imprimeur à l'air content et le calage à lieu jeudi.
Je ne comprends pas le coups du compatibilité PDF 1.4

mais c'est de rigueur aussi.
0
vankop Messages postés 2220 Date d'inscription jeudi 11 octobre 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 15 novembre 2014 1 951 > mig34 Messages postés 42 Date d'inscription samedi 1 novembre 2008 Statut Membre Dernière intervention 18 janvier 2010
25 nov. 2008 à 09:46
► Pour "fabriquer" un .pdf tu peux exporter à partir d'InDesign, mais aussi (c'est même souvent recommandé) : utiliser l'application Acrobat. Ce logiciel (ou plutôt son "extension" Distiller permet, à partir de fichier .ps (et uniquement de fichier PostScript) de créer (par abus de langage on parle de "distiller") un .pdf finement paramétré).
► Une des différences entre le .pdf 1.3 et le 1.4 est la gestion des transparences (c'est à dire tous les effets : modes de fusion, contours progressifs, ombres portée… du fichier). Ces effets (de transparence) ne peuvent pas être retranscris par l'imprimerie. Il est nécessaire de les aplatir. Certains RIP (les plus récents) assure cet aplatissement, mais les plus anciens ne le permettent pas. Il faut donc leur fournir un fichier où les transparences auront été aplaties.
► Si tu te sers de Distiller (et que tu passes par un fichier Postscript) : ces transparences seront "forcément" aplaties (le format PostScript ne gère pas la transparence) : il faudra "aplatir" en amont : dans InDesign.
► L'exportation à partir d'InDesign permet un .pdf 1.4 (où la transparence est conservée), un 1.5 (où les calques ne sont pas fusionnés). Dans ces cas-là : c'est le RIP qui fusionnera et aplatira le fichier.

► C'est l'imprimeur qui sait quelle version de .pdf son flux de production accepte.
0
mig34 Messages postés 42 Date d'inscription samedi 1 novembre 2008 Statut Membre Dernière intervention 18 janvier 2010
19 nov. 2008 à 19:50
Hum?!
0