Chanson funèbre

Résolu/Fermé
Cibelle2 - 27 avril 2008 à 18:09
 rems - 7 janv. 2014 à 21:40
Bonjour,
Je suis à faire un diaporama sur les cimetières ( oui je sais c'est plutôt macabre) mais c'est pour un conte de bibliothèque. Alors je cherche une chanson qui commence par "Un corbillard s'en allait dans le brouillard" c'est tout ce que je connais de cette chanson je ne connais pas l'auteur Est-ce que quelqu'un peut m'aider?

Merci

8 réponses

Utilisateur anonyme
27 avril 2008 à 18:28
Un corbillard s'en allait dans le brouillard
Suivi de quatre squelettes à bicyclette
Iils s'en allaient à la morgue
Voir s'il y avait des crevés,
Oui des crevés il y avait une femme morte
Qui se faisait lécher les pieds lécher,
Les pieds la peau du ventre était si verte
Qu'on aurait dit des épinards,
Des épinards et sur son dos,
Les asticots avaient gravé ces quelques mooooooooots :
J'aime le crachât des vieux, la morve des vielles, le vomi des nouveaux nés
La cire des oreilles, c'est bon, c'est gluant, ça glisse sous la dent...

Mais je ne connais pas l'air de cette chanson paillarde
29
je chantais ça en colo en 1980 !!!!
0
Utilisateur anonyme > adenil
15 sept. 2012 à 17:33
LoooL!
0
Utilisateur anonyme
19 janv. 2012 à 00:27
Super les vacances en colo, ça devait être joyeux haha :)
0
On etait a la morgue voir si y avait des crevé.. oui des crevés.. y avait une femme morte qui se faisait léché les pieds .. léché les pieds.. La peau du ventre était si verte qu' on aurai cru des épinard poils au panards.. et ds le dos des asticots qui lui gravait ses quelques mots OHOH.. J'aime le cracha des vieux la morve des vieilles .. la diarrhée des nouveaux née le miel des oreilles.. Hum c bon sa glisse sous la dent qui veux du rabe ?? sa c'est une chanson de colo mdr
0
J'ai 83 ans, mon père chantait cette chanson qu'"il avait apprise en 1915 dans un camp de jeunes ! D'après le peu de l'air qui me reste en mémoire, ce n'est pas de Chopin.
0
Je chantais cela en pension, dans les années 80...
Sur l'air de la marche funèbre de Chopin (sonate en si bémol majeur, op 35)
0