Protéger ses textes sur son blog... [Résolu/Fermé]

Signaler
-
Messages postés
25
Date d'inscription
mardi 12 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
1 janvier 2017
-
Bonjour tout le monde !

Voilà, ma question est assez urgente... Bon ok, ce n'est pas une question de vie ou de mort mais disons que ce qui s'est passé il y a deux jours me pousse à vouloir une réponse assez rapide... Je m'explique.

Je possède un skyblog (arrrrgggh l'horreur !! oui je sais mais que voulez-vous, nobody's perfect) et j'y publie mes textes. J'ai pas mal de visites, de commentaires bref, une vie bloguiesque qui me convient Le problème, c'est que j'ai peur que l'on me pique certains de mes écrits. Il y a quelques jours, quelqu'un (que je connais pas) m'a demandé s'il pouvait utiliser un de mes textes pour une sorte de spectacle, en me précisant qu'il ne se proclamerait pas comme étant l'auteur de celui-ci. Vous allez penser, qu'est-ce que tu nous gonfles, prends-le simplement comme un honneur et ne vires pas parano directe. Oui mais voilà, mieux vaut prévenir que guérir lol. Et ma mère m'a également mis le doute : et si cette personne s'attribuait ce texte ? Il faut quand même songer à cette éventualité car après tout, rien n'est sûr... Attention, ne voyez pas par là que je me considère comme une fille bourrée de talent et qui a peur qu'on lui pique "ses oeuvres", lol, bien grand mot... Mais que vous écrivez vous-mêmes ou non, je suppose que vous comprendrez aisément ce que l'on pourrait éventuellement ressentir si cela se produisait.

De ce fait, j'ai pensé à les protéger. Le problème, et non des moindres, c'est que je ne sais absolument pas comment procéder. J'ai pensé à quitter skyblog pour créer mon propre site (nom de domaine à payer et tout ça) mais est-ce que cela protégerait pour autant les textes que j'y publierais ? Je ne suis pas sûre que la charte de Skyblog ait prévu une sorte de loi pour ça... A mon avis, elle se dédouanerait de toutes responsabilités.

Vos solutions sont donc urgentes.^^ Merci d'avance.

31 réponses

Messages postés
7372
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2007
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
10 mai 2012
928
Oui cette dernière option est tout à fait légale et utile.
je l'ai utilisé moi-même au point de vue musical.
NB: Très simplement, si tu crois que ton texte en vaut la peine, tu te poste le texte en 3 copies par envoie recommandé et tu le garde précieusement ''Sans ouvrir l'enveloppe' !
Et voilà tu as la date et ceci est aussi valable qu'un copyright.
Ho oui ! Et pour un copyright de texte c,est pas très dispendieux environ une dixaine de $
17
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

CCM 65492 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

bah pour une fois quil y en a qui dit pas de conneries bravo !
rien compris à ta merde
Voil ce que j'ai trouvé sur le net pour répondre à votre question :

Comment protéger juridiquement son oeuvre et ses droits d'auteur
Par Administrateur, mercredi 20 décembre 2006 à 18:07 :: L'autoproduction de son oeuvre musicale :: #3 :: rss

1) L'envoi par lettre recommandée

Moyen économique, il suffit de vous envoyer à vous-même un colis en recommandé avec accusé de réception contenant l'oeuvre (enregistrement, partitions, paroles, ...) à protéger. Ce colis ne devra être ouvert sous aucun prétexte. Cela constituera une preuve opposable à un tribunal permettant de justifier de l'antériorité de votre oeuvre au cas où elle viendrait à être plagiée. Dans ce cas, c'est vous qui gérez directement vos droits d'auteur et qui seriez en charge de mener la procédure au cas où.

2) Le dépôt à la SNAC

Vous pouvez vous tourner vers la SNAC (Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs). Moyennant 34 Euros, vous pourrez déposer dans une même enveloppe jusqu'à 8 textes de chansons et jusqu'à 4 chansons (paroles et musiques). Dans ce cas, c'est vous aussi qui gérez directement vos droits d'auteur mais la SNAC pourra vous fournir une preuve en cas de contestation de la paternité de votre oeuvre.

3) Le dépôt à la SACEM

La SACEM protège et gère les droits des auteurs, compositeurs et arrangeurs. Le droit d'entrée est de 111 Euros et il faut pouvoir justifier être l'auteur d'au moins 5 oeuvres (5 textes dans la catégorie auteur, 5 créations musicales dans la catégorie compositeur) dont une au moins connaît un début d'exploitation (radio, concerts...). Il est important de noter que la perception des droits d'auteur est dans ce cas confiée à la SACEM qui devient un intermédiaire obligatoire.

4) Les licences CC (Creative Commons)

Les licences Creative Commons ont été créées afin de faciliter l'expansion des œuvres dans leur réutilisation et/ou dans leur distribution. Elle permet en particulier d'autoriser clairement l'échange de fichiers musicaux. Elles sont destinées aux auteurs qui préfèrent partager leur travail et enrichir le patrimoine commun (les Commons) de la culture et de l'information accessible librement. L'œuvre peut ainsi évoluer tout au long de sa diffusion. Pour les personnes qui souhaitent autoriser la communication au public de leur œuvre uniquement contre une rémunération, le système général du droit d’auteur sera plus adapté que les licences Creative Commons.

5) La gestion des droits d'auteur et le contrat avec HOTZIC

Quel que soit le cas de figure, la commercialisation est possible sur le site HOTZIC:

Si l'artiste gére ses droits d'auteur, HOTZIC reverse à l'artiste directement les royalties
Si l'artiste a confié ses droits à la SACEM, HOTZIC qui est sous contrat avec la SACEM reverse les droits d'auteur à la SACEM qui ensuite les répartit entre les différents ayants droits.
En conclusion:

Il est important de protéger ses oeuvres avant toute commercialisation et en particulier de pouvoir faire la preuve de son antériorité.
Le passage par SACEM est à réaliser dès que l'oeuvre atteint une diffusion importante sur différents médias (CD, téléchargement, radio, ...) car la perception des droits devient complexe. Par contre, lorsque l'artiste cherche à se faire connaître plus qu'à vendre des albums, l'adhésion à la SACEM va imposer des contraîntes en particulier dans la diffusion à travers internet sans générer de plus value sur la perception des droits.
Trackbacks
L'envoi en recommandé c'est effectivement pas le mieux, parce que tu peux t'envoyer un recommandé ouvert, y mettre un texte plus tard, et le cacheter plus tard. Donc le cachet de la poste n'est plus très crédible ;)
Par contre les enveloppes soleau n'ont pas ce problème.

Sinon sur internet tu as des services de dépôt qui protègent tes textes pendant genre 5 ans. C'est moins cher qu'une enveloppe soleau, et ça t'évite d'avoir à garder l'enveloppe précieusement ! C'est environ 5 euros le dépôt sur ce site : http://www.eauteur.com/
J'ai un ami bloggueur qui les a contacté, apparemment ils font une offre spéciale pour les bloggueurs.

Par contre il vaut mieux que tu déposes tes textes avant de les publier, parce que si quelqu'un les dépose avant toi, il peut légalemment prétendre que c'est lui, l'auteur ! Et après tu peux signaler sur ton blog que tes textes ont été déposés, ça découragera les copieurs.
Le recommandé ne fonctionnera que si ce sont les textes qui sont envoyés, il ne faut surtout pas les glisser dans une enveloppe mais simplement les scotcher entre eux et les envoyer comme ça. Ainsi ce ne sera une enveloppe qui portera le cachet de la poste mais les textes eux-mêmes!!!

Sinon, il y a mieux: Copyright.com
> ingals
Hello

http://www.leproscenium.com/DeposerUnTexte.html

Le site Le Proscenium n'assure pas la protection de vos textes. Il est conseillé avant de les publier sur le site de les protéger en les déposant dans un organisme dont c'est la mission.

A titre d'exemple :

* A la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques). Il vous en coûtera 46,00 Euros pour une protection de 5 ans, renouvelable par tranche de 5 ans pour 23,00 Euros.
* A la SGDL (Société des Gens De Lettres) assure ce service. Il vous en coûtera 45,00 Euros pour une protection de 4 ans, renouvelable par tranche de 4 ans pour 45,00 Euros.
* Sur http://www.copyrightdepot.com, pour 9,00 Euros vous protégez votre oeuvre jusqu'à 50 après votre mort.
* A l'INPI (Institut de la Propriété Industielle) avec la double enveloppe Soleau de l'INPI ( 5 ans de dépôt garanti pour 10 euros puis ... si on ne renouvelle pas ce n'est pas grave puisque le retour de l'INPI est dans une enveloppe cachetée reçue en recommandé.) Le seul inconvéniant est l'épaisseur de l'enveloppe qui ne doit pas dépasser 7 feuillet A4

Une solution alternative, moins onéreuse, consiste à vous envoyer par la poste en recommandé avec Accusé de Réception une enveloppe contenant votre texte signé de votre main sur chaque page.

A la réception, n'ouvrez pas l'enveloppe et conservez-la précieusement. Si un jour vous deviez prouver face à un plagiaire que vous êtes l'auteur du texte, vous pourriez présenter votre enveloppe à une autorité légale (huissier, juge...) qui l'ouvrira et l'antériorté de votre oeuvre serait ainsi prouvée.

Le site Le Proscenium n'a pas vocation à juger en cas de suspicion de plagiat. Les institutions juridiques sont là pour ça. Donc en cas de doute, de réclamation, de procédure officielle de justice... un texte suspect d'avoir été plagié sera immédiatement retiré du site.

ligne

Exploitation du texte

Les auteurs se posent souvent la question suivante :

Y-a-t-il un risque qu'à mon insu on exploite ou que l'on copie mon texte publié sur Le Proscenium ?

La réponse est oui.

L'internet est un moyen de diffusion non contrôlable. Une fois votre texte sur le site vous ne saurez jamais exactement ce qu'il devient. C'est pourquoi il est préférable, au minimum, de le déposer pour le cas échéant prouver que vous en êtes l'auteur.

Ceci étant dit, pour ce qui est de l'exploitation sur scène de votre oeuvre, que se passerait-il si votre texte était édité chez un éditeur "papier" et si votre texte se trouvait dans une bibliothèque ?

La même chose !

Une troupe pourrait très bien photocopier le texte et le jouer sans prévenir personne. Toutefois, la SACD veille (au travers de son réseau national de correspondants) et si elle détecte ces représentations, elle demandera le paiement des droits des représentations (pour autant que l'auteur soit membre de la SACD et que l'oeuvre ait été déclarée à la SACD).

La seule différence réside dans le fait que si l'auteur est édité, il touche des droits sur chaque exemplaire vendu, sur les reprographies dans les bibliothèques et échopes de reprographies agréés.

Une personne malhonnête pourrait tout aussi bien recopier le texte et le faire éditer à son nom.

Ce qui change avec la publication sur Internet, c'est l'échelle. Il y a 124 millions de francophones (Source QUID 1995) dans le monde.

Qu'est qui est le plus important pour un auteur dramatique ?

Avoir la chance d'être joué par des troupes qui respecteront les droits de l'auteur et prendre le risque que certaines ne jouent pas le jeu ?

Ou bien laisser son texte dans son tiroir et être sûr que personne ne le jouera du tout ?

En publiant son texte sur le site Le Proscenium, l'auteur accepte ce risque en toute connaissance de cause.

Sur simple demande de l'auteur, le texte sera retiré immédiatement du site.

ligne
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 11 août 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2010
5
Bonjour à tous,
je voulais simplement vous indiquer une solution gratuite de protection des droits d'auteurs.
https://myows.com/
dont je viens de finir la version française.
Ce site est gratuit (on peut stocker jusqu'à 500 Mo donc bcp bcp de textes!) et c'est très simple d'utilisation.
En gros il attribue a chaque texte une date (a la seconde près) et un auteur qui ne sont pas modifiables (meme par le site lui-meme) et stockés dans des serveurs sécurisés et inviolables.
Cela marche également avec tout type de contenu.
Je pense que cela pourra être une bonne alternative aux solutions coûteuses présentes de le net.
Tout commentaire est le bienvenu!
Messages postés
7372
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2007
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
10 mai 2012
928
Allo! Si tu recherches sur Google, tu trouveras sûrement des indications concernant des Pseudo 'Copyright'
dont tu peut héberger l'image sous tes textes...
Souvent cela suffit.
Je connais bien ton problème.Ceci est récurent aussi sur les blogs MSN.
Mais dis-toi que s'ils te volent, alors, tu as du talent!!!
A+ Jal ;-)
bonjour aujourd'huie j'ai due férmé mon blog pourquoi ??? car on ma tous simplement volé mon nom de mon blog . ensuite il on utilisé le nom pour un but commercial et il mon demandé de fermé le blog par ce que il on protéjé le nom soidisent a la sacem breff , logiquement il faut toujours protéjé un nom et tous ce que vous créer ...
Messages postés
7372
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2007
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
10 mai 2012
928
Et Myblueberrynights, j'ai été confronté avec ceci plusieurs fois sur le net.
J'ai eu une période assez intense dans ma vie ou j'ai laissé aller mes émotions en écriture.
Si je recule simplement de 3 ans, j'étais le plus silencieux des hommes.
Je gardais tout pour moi et ne m'exprimais jamais.
Cela a changé depuis 3 ans et maintenant je crois que je m'exprime trop selon certain...
Mais ça me fait du bien.
J'ai sur mon blog environ 150 et + textes de poésie.
Depuis plusieurs mois parcontre je me limite à de l'aide informatique, mais cela va changer bientôt.
J'ai écris des choses comme en écriture automatique ,des textes qui sont un peu bizarres disons loll!
Mais plusieurs se retrouvent sur le net dont plusieurs avec mon accord et certains, sans aucune référence à l'auteur, pour ne pas dire que certains même s,en sont approprié.
Par moment on vois cela comme du viol intellectuel !
Mais ça passe avec le temps...
Je me dis que si mes écris étaient nuls et sans valeur, il n'y aurait aucun souci à laisser les portes ouvertes.
Donc ,mes inepties semblent susciter intérêts ;-)
Il en est de même pour toi !
https://jalobservateurtextes.wordpress.com/
en résume il faut en cas de procès ever un utilisateur indélicat de ta prose pouvoir prouvé la paternité de l'oeuvre.
donc donner des indices probant au juge. il y a donc plusieurs pistes possibles.

* garder les brouillions
* faire acter (dater) l'existence de l'oeuvre
- déposer chez un notaire, un avocat, qq de référence
- se l'envoyer par la poste ( cachet faisant foie ) et ne pas ouvrir pour garder l'intégrité
- faire signer/dater des témoins ( n'ayant pas désintérêt direct ) un copie imprimée
- utiliser un société d'auteur
- ...

peut importe, temps que tu peu indiquer au juge, l'existence de l'oeuvre a une certaine époque anterieur a ton palgieur.


Pour ce qui est de la personne t'en demandant l'utilisation en spectacle, j'aurai tendance a accepter en lui faisant un écrit lui indicant le cadre de la "licence" que tu lui accorde (tel extrait pour tel spectacle a tel époque ). tu peu demander une compensation ( pas besoins de $$$ ) par exemple une place pour le spectacle ou un enregistrement de celui ci ( ça te fera une preuve de plus ).

Bonjour Tilto ! Merci pour ta réponse.. je sais que je réponds avec plus d'un mois de retard mais sait-on jamais, tu peux encore trainer dans le coin :p :p Et si d'autres succeptibles de me renseigner trainent justement dans le secteur, qu'ils n'hésitent pas à se manifester =)

Concernant la fameuse protection de mes textes, j'en ai un peu discuté avec certaines personnes et une d'entre elles m'a dit que l'enveloppe cachetée par la poste ne garantirait pas une preuve d'authenticité, enfin, que ça ne serait pas "probant" ou "valide" d'un point de vue juridique... Est-ce vrai ? o:
Après, on m'a également parlé de "sociétés" qui, pour une vingtaine ou trentaine d'euros, protégeraient des écrits durant des années.. Est-ce que cela existe ? Je pensais que ça serait plus onéreux.. Si oui, j'ai alors pensé à compiler les textes auxquels je tiens le plus, en faire une sorte de recueil, et ainsi, les faire protéger..
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 3 juillet 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2008
> Myblueberrynights
kikou Myblueberrynights je pense pouvoir t'aider en fait tu as une société d'auteur qui s'appel la sacem en france ou tu peux faire un dépot de tes oeuvres mais je te le déconseille de le faire avant que tu ai auparavant protéger tes oeuvre pour se faire tu as l'enveloppe soleau 15 euros à l'inpi "L'Institut national de la propriété industrielle " mais comme je ne suis pas de france mais de belgique je ne sé pas te donner l'addresse moi aussi j'écris des textes mais je ne les ai publier nulle part j'attend d'avoir assez de fric pour me faire un I dépot 35 eur en belgique c'est pas donné avec toutes les taxtes et surtaxtes qu'on a sous les bras je part en live moi xd
Salut, Il existe à présent des sites dépôt numérique où tu peux protéger tes textes à vie en ne payant qu'un fois.
En voici un:
www.depotnumerique.com
Je crois qu'ils parlent des textes via internet aussi
Pour 10 euros (que tu payes en carte bancaire, comme c'est québecquois il y a parfois un léger réajustement en fonction des cours de la bourse, qui apparait sur ton compte après paiement, parfois aux alentours de 1 euro de plus)
Si tu publies plusieurs textes, tu les réunis en assemblage de textes, comme cela au lieu de payer 25 fois 10 euros. N'oublie pas de bien noter quel texte est dans quel assemblagede manière à t'y retrouver facilement pour le cas où il y aurait un problème avec les textes de ton blog.
Rectificatif à la réponse précédente, en fait, j'utilise ce dépôt numérique:
copyrightdepot.com
Je t'ai envoyé un autre lien, d'un autre dépôt que je ne connais pas (qui est peut-être très bien).
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 6 décembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
6 décembre 2007
1
si ta un bléme par exemple sur skyb tu ldi o cybercop!!!plagiat!!!
Messages postés
7372
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2007
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
10 mai 2012
928
Ou encore fais ce qui est indiqué ici : http://www.copyrightauthority.com/copyright-symbol/

Bonsoir :)


jalobservateur : Si je suis un jour confrontée au plagiat, en effet je pourrais me sentir relativement flattée mais en même temps, j'enragerais lol. Mais je ne crois pas avoir vraiment saisi ta réponse (hélas, ma compréhension en anglais est très limitée mdrr) : dans ton premier post, tu parles des pseudos copyright mais le problème c'est que cela n'a en réalité aucune valeur (je parle sur le plan juridique par exemple). Car en fait, et pour répondre à bowgosssss.sky', je ne pense pas au simple plagiat puérile, c'est-à-dire faire un blog avec des textes entièrement pris sur d'autres blogs et de s'en attribuer le mérite. Je sais que si ce genre de cas arrive, je recourrai à cybercop et le blog en question sera désactivé... Non, je veux également parler du fait de prendre des textes et risquer éventuellement de les retrouver un jour dans un livre... Attention, je ne veux pas dire par là que je juge mes textes tellement bons qu'ils pourraient être édités mais comme je le dis, sait-on jamais, mieux vaut penser à toutes les éventualités... Et si cela se produit, pourrai-je avoir un recours, sachant que mes logos "copyright" ne sont pas valables en réalité ?
L'autre problème, c'est que je n'ai pas non plus envie de payer une somme astronomique pour protéger mes textes... J'ai entendu dire que l'on pouvait "s'auto-envoyer" ses textes par la poste, c'est-à-dire les envoyer à notre propre adresse : Ce moyen est-il vraiment efficace ? En même temps, sachant que mon blog est souvent mis à jour, je me vois mal m'envoyer mes nouveaux textes toutes les semaines...

Je te remercie pour tes réponses Jalobservateur :)

Je pense que je m'enverrai mes textes alors, étant donné que ce moyen semble efficace : C'est simple, gratuit et surtout valable d'un point de vue juridique. Cependant, je souhaiterais avoir quelques petites précisions : Pourquoi dois-je faire 3 copies d'un texte chaque fois et pourquoi par envoi recommandé ?
Messages postés
7372
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2007
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
10 mai 2012
928
Pour être enregistré ailleurs, dont dans les registres de la poste.
3 Copies ,fouiilles-moi ? Je sais plus.;-)

"3 Copies ,fouiilles-moi ? Je sais plus.;-)"

??
Messages postés
7372
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2007
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
10 mai 2012
928
Loll! expression québecoise pour dire je sais pas pourquoi ? 3 copies
Vs Allez petre ( allez surment ) me prendre pour une débile mais que veut cybercop ?

Bonjour à tous J'ai inséré mes toiles sur un blog, et je voudrais les enregistrer, pour les proteger, comment et où les enregistrer,l'on me propose plein d'endroits et je ne sais plus comment faire.merci
Messages postés
7372
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2007
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
10 mai 2012
928
Allo Danielle.
Tu vois, il est quasi-impossible d'empêcher la copie.
A part avec peut-être un logiciel approprié .
Je le sais car plusieurs de mes toiles moi aussi se retrouvent sur le net.
Mais des copies de photos, ce n'est pas alarmant non ?
Souvent les gens demandent la permission ou mettent un lien sur nos sites.
Mais dans tous les cas, on dois se dire que si celà suscite un 'intérêt' pour certains, alors on dois avoir un talent ???

Bonsoir, c'est encore moi ! lol

Non non, je n'ai pas abandonné l'idée de protéger mes écrits, bien au contraire^^ S'envoyer soi-même les textes par recommandé me semble être une bonne solution : tout d'abord, j'avoue, parce qu'elle est avantageuse économiquement vu qu'on ne paye que le prix du recommandé... Et deuxièmement, parce qu'elle me semble quand même efficace, le cachet de la poste faisant foi... Enfin, j'espère lol. Certes, ce n'est peut-être pas le moyen le plus efficace mais j'avoue que je me vois mal payer (pas mal) pour protéger chacune de mes "oeuvres" mdr. Car certaines sociétés de copyright (je ne sais pas trop comment les appeler) sont bien loins d'être données. :/

Par conséquent, j'ai deux petites questions à vous poser sur la solution "envoyer ses textes en recommandé". Questions qui sont d'ailleurs assez idiotes, mais bon, je me les pose, alors autant avoir une répone mdr.

1/ Les textes doivent-ils être écrits à la main ou bien tapés à l'ordinateur ? Je n'ai pas envie de m'envoyer tous les textes tapés à l'ordi (ou l'inverse, d'ailleurs) et me rendre compte que ça n'était pas valide...
2/ Concernant un seul texte, doit-il être un seul exemplaire ou en plusieurs ? (Il a été dit plus haut qu'il devait figurer en trois exemplaires... Mais peut-être qu'il en faut 3 au Québec mais pas en France (je dis peut-être une énoooorme bêtise mais j'ai compris que "jalobservateur" était québecois, vu l'expression qu'il a employé lool).

Merci pour vos réponses =)
Messages postés
25
Date d'inscription
mardi 12 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
1 janvier 2017

Alors je sais que le sujet date un peut mais j'ai une solution encore plus simple tout le monde connaît Facebook c'est gratuit ça permet de parler aux gens et surtout Facebook voit et sait tout c'est ici que j'ai tiré mon avantage ainsi j'ai pus envoyé à mon entourage les liens vers mes blog en précisant à chaque fois ce que j'y écrit et donc taddddaaa preuve légale daté signé avec témoins à l'appuie si possible au pire le gars qui veut me copier pourra utilisé le même titre que moi mais ne pourra jamais utiliser mes textes