Réacteur à trou noir.

Signaler
Messages postés
192
Date d'inscription
lundi 7 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
-
Messages postés
47433
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 août 2020
-
Bonjour.

Voyez cette vidéo : pour en apprendre plus sur le sujet :
https://www.youtube.com/watch?v=ulCdoCfw-bY&t=5s

En faite ma question est si un réacteur est un jour réalisable, ec que cela produira plus d'énergie que une étoile de même masse que le trou noir exploité ?

2 réponses

Messages postés
47433
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 août 2020
6 055
Bonjour,


Mouais... Si la description initiale correspond probablement à un état de l'art, à partir du moment où l'on aborde "des civilisations futures qui pourront probablement...", je lâche pied en craignant qu'on tombe plus encore dans la fiction que dans la science-fiction. Ca me rappelle les chercheurs de moteur à eau par exemple.

Les gens qui se battent peuvent perdre. Les gens qui ne se battent pas ont déjà perdu.
(Bertolt BRECHT)
0
Utile
Messages postés
192
Date d'inscription
lundi 7 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
5
Franchement, il faut se mettre dans le contexte. Bon cela reste très théorique, je te l'accordes.
Imagine que tu as en toi une technologie développé et que tu es capable de utiliser l'énergie d'un trou noir, tu en conclues quoi ?
Messages postés
192
Date d'inscription
lundi 7 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
5
Dé fois c'est bien de voir loin, très loin tout en essayant de rester dans un contexte viable avec les connaissances de aujourd'hui
Messages postés
192
Date d'inscription
lundi 7 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
5
Et pour les moteurs à eau, tu peux être précis, il y en a pleins ^^
Messages postés
47433
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 août 2020
6 055
Pour les moteurs à eau, il n'est pas question évidemment des clepsydres, moulins ou de la sorte ni même de l'extraction de l'hydrogène (dont il est loin d'être sûr qu'il y ait une forme rentable et non polluante). Des farfelus ont cru pouvoir faire des sortes de moteurs à combustion avec des mélanges plus ou moins riches en eau : perso, le jour où j'ai remonté de l'eau de lavage mal éliminée d'un fond de cuve d'essence, je n'ai pas fait d'économies en frais de garage.

Je te laisse cherché, on doit trouver des liens, des plans etc.

L'argument de "voir loin" est recevable mais il ne faut pas faire de cette vision lointaine une vérité établie. Il est très difficile à un instant donné, avec la base de connaissances disponibles, de juger de la véracité d'une théorie ou de la faisabilité d'un projet basé sur cette théorie encore non vérifiée. C'est en gros la différence entre la Science, qui passe des faits à la théorie puis de la théorie aux faits, avec la science-fiction, qui pour le plaisir du lecteur fait comme si certaines théories étaient avérées et comme si des méthodes en avaient été tirées.
0
Utile
Messages postés
192
Date d'inscription
lundi 7 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
5
Heu, je pense pas qu'il suffit simplement de mettre de l'eau comme ça, faut que soit mélangé par un bloc injecteur. Il faut prendre en compte aussi les matériaux que ta voiture utilise (si sa rouille).
Ce système marche pourtant, BMW en fait même sur des voitures de sport. Après ce processus à ses avantages et ses inconvénients.

Oublions quand même pas que le sujet de base, ce sont les réacteurs à trous noirs.
Messages postés
192
Date d'inscription
lundi 7 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
5
Et Franchement, tu crois que les théories sont mauvaises ?
Messages postés
47433
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 août 2020
6 055
Les théories ne sont pas forcément mauvaises, ce sont les extrapolations accompagnées de "si" qui sont douteuses. Il y a actuellement des discussions autour de l'anti-matière, de sa présence et de son rôle. pour autant que je pige un petit quelque chose; l'existence d'un anti-quelque chose est prouvée (par des considérations sur des observations réelles qui ne s'expliquent que par sa présence... pour l'instant) ; dans l'état actuel des connaissances, on peut imaginer toutes les applications possibles "si" (civilisation "supérieure", mutation qui nous rend plus malins, arrivée d'un Messie cosmique qui nous fait comprendre...).
Messages postés
192
Date d'inscription
lundi 7 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
5
Faut pas être récalcitrantes, la plus part du temps, lors d'avancée majeures, beaucoup de personnes n'y croyait pas alors que sa c'est avéré vraie.
Messages postés
192
Date d'inscription
lundi 7 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
5
he ui
Messages postés
47433
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 août 2020
6 055
Mais il y a encore plus de cas où des avancées théoriques majeures se sont montrées résolument erronées et où des inventions qui allaient révolutionner le monde sont retournées dans leurs tiroirs.

Lis bien ce que je te dis : je ne prétends pas qu'un réacteur à trous noirs ou que la téléportation voire la télépathie sont absolument inenvisageables. Je prétends juste que, dans l'état actuel des connaissances les plus pointues, ces idées restent loin d'être des applications possibles.

Renseigne-toi aussi sur le mot "récalcitrant" qui me met au niveau d'un élève désobéissant, peut-être même d'un âne, parce que j'argumente dans un sens qui ne te plait pas trop.
Messages postés
192
Date d'inscription
lundi 7 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
5
Si tu as raison.
Messages postés
192
Date d'inscription
lundi 7 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
5
mais bon, c'est avec l'effort que l'on avance
Messages postés
47433
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 août 2020
6 055
La Science avance en mettant en doute non seulement ce qui parait établi mais aussi ce qui peut en être extrapolé. Elle teste si des faits collent avec une théorie et, dans le cas contraire, modifie la théorie ou l'abandonne si aucun changement ne la met en accord avec l'observation.