GPT table is corrupt

Fermé
Exileur Messages postés 1469 Date d'inscription mercredi 31 août 2011 Statut Membre Dernière intervention 16 décembre 2022 - Modifié le 19 mai 2018 à 10:07
Exileur Messages postés 1469 Date d'inscription mercredi 31 août 2011 Statut Membre Dernière intervention 16 décembre 2022 - 21 mai 2018 à 20:44
Bonjour,

J'essaie en vain de creer une table de partition GPT !mais je me retrouve systematiquement avec un joli :
The backup GPT table is corrupt, but the primary appears OK, so that will be used.

Si je met la table en type dos, ça fonctionne, je peux creer une partition, écrire dessus etc.

Seulement dés que je tente de changer le type de partition (gparted, parted /dev/sdX mklabel gpt, gdisk -> o ou fdisk -> g) je me retrouve avec cette erreur.

J'ai redémaré,
 sudo partprobe
, suivi les instructions ici : https://wiki.archlinux.org/index.php/Fdisk#Recover_GPT_header mais toujours le méme probléme.

J'ai fais un
dd if=/dev/zero of=/dev/sdX
que j'ai laissé tourner un moment puis couper a l'arache.

J'ai cassé qq chose ? Je peux réparé ? :):)
Je m'y prend mal pour changer le type de partition, ou un concept m'échape ?

Merci d'avance de votre aide !

N'oubliez pas de marquez votre post comme résolut lorsque vous avez eu les réponses à vos questions...
Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.
A voir également:

4 réponses

darkleopard Messages postés 7663 Date d'inscription samedi 27 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 9 décembre 2022 1 177
19 mai 2018 à 14:54
couper un pc brutalement pendant une remise à zéro d'un disque dur, faut être suicidaire....
pourquoi tu l'as pas laissé terminer.???

si tu ne peux rien faire en gpt mais qu'en mbr si, alors c'est que tu fais une fausse manipulation quelque part.
Si ça marche dans un mode, ça fonctionne aussi dans l'autre.
ou t'as un bug avec Gparted.
1
Exileur Messages postés 1469 Date d'inscription mercredi 31 août 2011 Statut Membre Dernière intervention 16 décembre 2022 149
19 mai 2018 à 15:01
Hello,

merci de ta reponse, jai coupé car tout les exemples que jai vu, le bs etait defini a 512 et count a 1 pour uniquement effacer les infos relatives aux partitions. /dev/zero etant infini, je ne savais pas comment dd allait reagir en arrivant au dernier byte du disques.

jai fait des recherches suplementaire sur testdisk et jai pu lancer une sorte danalyse corrective des cylindres. proceder relativement long, jai laissé tournee. jen saurai plus a mon retour !

a plus

--
0