J'aimerais publier mon livre

Marion - Modifié par Strumpfette le 7/05/2016 à 17:17
 Rionach - 26 août 2016 à 17:03
Bonjour à tous !
J'ai 12 ans, et j'aimerais publier mon propre livre. Malheureusement, je doute fortement qu'une personne aussi jeune puisse publier son roman, et encore moins accéder à des droits d'auteur... Je me pose beaucoup (trop !) de questions à ce sujet, c'est pourquoi j'ai décidé de poser toutes ces questions sur ce forum, dans l'espoir que, peut-être, un jour, quelqu'un viendrait y apporter des réponses :-) Merci à toute personne susceptible de le faire.
Cordialement Marion
NB : voici un petit extrait de mon histoire, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !
La jeune fille fit un rapide tour d'horizon. Elle avait l'air de se trouver dans une caverne : de l'eau suintait le long de paroies rocheuses. Elle huma l'air : un mélange de feuilles en décomposition, de moisissure et de champignons. Elle fronça le nez afin de ne plus sentir cette odeur nauséabonde. Elle sentait son sang battre à ses tempes, son coeur battait la chamade.
Pourquoi était-elle là ? Comment était-elle arrivée ici ?
Elle n'en savait rien. Tout ce qu'elle pouvait dire, c'était qu'elle attendait quelque chose, sans savoir quoi. Quelque chose qui allait se passer très bientôt, même dans quelques secondes.

3 réponses

Bonjour à toi, Marion !

J'espère que tu t'intéresses encore à la question de l'édition, malgré ces quelques mois. Sinon, je risque fort de parler dans le vide. Mais passons.

Je ne suis pas une experte en édition, loin de là puisque je n'ai jamais été édité. Mais comme toi, j'ai très envie de publier mon premier roman, et je me suis donc renseignée en conséquence. Et aussi, j'ai 16 ans, donc j'imagine que j'écris depuis un peu plus longtemps que toi, et je n'en suis plus à mon premier "roman". Pour tout t'avouer, je te réponds alors que je suis sensée corrigé le troisième jet de ma nouvelle histoire...

En bref, je vais me munir de mon droit d'ainesse pour te prodiguer quelques conseils ( je suis désolée si cela te semble prétentieux, ce n'est pas mon intention. Seulement, je sais ce que c'est, d'avoir douze ans et des rêves d'édition pleins la tête, et je sais aussi que certaines choses sont dures à admettre ^^).

Avant toute chose, publier à 12 ans, c'est possible. Toucher les droits d'auteurs, non, vu qu'ils seront bloqués jusqu'à tes dix-huit ans. Voilà pour la réponse à tes deux questions, maintenant, je vais partir dans une longue liste de conseils, constatations et autres anecdotes. Tu es prévenue. ;)

Premièrement, le bout d'histoire que tu as posté me semble intéressant. Je ne suis pas une référence en matière d'orthographe, mais aucune faute ne m'a choquée, j'imagine donc que tu as déjà du te relire, ce qui est très bien. ( de nombreuses personnes de ton âge se vante de vouloir publier un roman, sans pour autant relire les extraits postés. En fait, tu es la première que je vois faire un effort de correction, ce qui prouve au moins que tu es sérieuse. Ou alors que tu écris naturellement sans fautes, ce qui serait un gros avantage !).

J'aimerais savoir dans quel catégorie tu situe ton histoire : policier ? thriller ? fantastique ? . As-tu terminé ton récit, ou l'as tu abandonné pour un autre ?
Si tu es du genre à abandonner tes histoires, voici mon premier conseil : fais un plan. Je te l'accorde, c'est loin d'être drôle, de planifier, mais ça aide, vraiment. Je ne te dis pas de faire un plan détaillé de chaque chapitre, juste un résumé, un brouillon mal écrit avec un début, un milieu, et une fin. Le milieu pouvant changer au gré de tes envies, une fois l'écriture démarrée. Mais avoir un carnet ou tu as noté tes idées, ce sera comme une bouée de sauvetage : quand tu n'auras plus d'inspirations, il te suffira de le lire pour te souvenir à quel point tu aimes tes persos, et pour imaginer quelques péripéties. Tu verras qu'il est beaucoup plus dur d'abandonner une histoire de laquelle on a fait un plan. ^^ Et même si tu termines toujours tes récits, un plan donnera une histoire plus construite, plus logique.

Ensuite, la relecture. Tu me sembles assez sérieuse, et tu as relu l'orthographe de ton extrait. C'est super, mais ce n'est pas suffisant. Pour être certain d'être fier d'un texte, le relire cinq fois est un minimum. Une fois pour la logique du déroulement des événements, une fois pour retirer tout ce qui semble de trop, pas assez justifié, une fois pour les tournures de phrases, une fois pour l'orthographe,et une dernière pour le tout. Je sais, ce n'est pas très encourageant, mais tu verras, la qualité de tes écrits s'améliora nettement. Oh, et n'hésite pas à relire à voix haute, lors de la dernière relecture, ça te permettra de remarquer les phrases qui sonnent encore mal.

Si j'ai choisi de te répondre, c'est bien parce que, selon moi, tu as du talent. Mais ne prends pas tout de suite la grosse tête : le talent, hélas, ne suffit pas. Il faut du travail, de l'entrainement. Ecrire un roman, à douze ans, c'est merveilleux, surtout un roman bien écrit. Cependant, et on en vient à la partie qui fâche, je ne te conseille pas de chercher à publier ce premier roman.
Quand j'avais 13 ans, j'ai fini mon premier roman. J'en étais extrêmement fière, et tout le monde me disait que j'avais du talent. Je rêvais de le publier, mais j'ai laissé trainer les corrections. Résultat, quand je l'ai repris en main, je ne trouvais plus le texte si bon que ça. J'ai compris pourquoi on disait que c'était bon, mais je me suis rendue compte que ce n'était pas pour ça, que j'avais envie d'être lue. C'était de l'héroic-fantasy, mais ce n'est pas dans ce genre que mon style s'épanouit le plus. J'ai du m'entrainer, chercher, tâtonner, pour finalement atterrir dans le policier. Radical changement, n'est-ce pas ? Cherche aussi ce qui plait, dans ce que tu écrits, mais tente également de trouver ce qui pourrait déplaire. Et évidemment, rectifie le tir !
Peut-être que tu es plus douée que moi, ou que tu as plus de chance, et que tu es tombée directement dans le genre te correspondant. Mais laisse toi du temps. N'envoie pas ton manuscrit aussitôt fini, laisse toi grandir, et relis le. Si tu l'adores toujours autant, alors fonce, n'hésite pas. Parce que oui, il est possible d'être édité à douze ans, et c'est meme un très bon argument marketing pour l'éditeur. Mais ce n'est pas ça l'important : l'important est d'être publié parce que l'on a une voix, quelque chose à raconter.

Mon troisième conseil donc : ne te précipite pas. Trouve ta voix, écrit tout et n'importe quoi, jusqu'à comprendre ce que tu veux. Pour ma part, je me suis entrainée avec des fanfictions, et les retours des lecteurs m'ont beaucoup aidé. Mais si tu es certaine que ce que tu as écrit, c'est ce que tu aimes, alors je ne peux que te souhaiter bonne chance. Il y a 25000 raisons qu'on pourrait te donner pour que tu ne publies pas, mais mon avis est que, si tu y crois vraiment, alors fais le. Au pire, tu t'habitueras à recevoir des lettres de refus, au mieux, tu recevras un "oui".

Maintenant, le monde de l'édition n'est pas un monde de bisounours. J'ai beaucoup lu, à ce sujet, et la vérité est que les maisons d'édition, ce sont des entreprises. Pas des associations dans le but d'encourager l'écrivain, non, des entreprises qui veulent faire de l'argent. Ton bouquin peut être excellent, mais être refusé parce qu'il ne se vendra pas. Ton bouquin peut ne pas être super, mais être accepté parce qu'il trouvera un public. Pour mettre toutes les chances de ton cotés, tu dois au moins t'assurer d'envoyer ton roman dans la bonne maison d'édition, c'est à dire une maison qui publie des livres du meme genre que le tien. Le site "stevensbook.fr" a fait la liste de certaines maisons édition en fonction du genre de livre qu'elles publient, je te conseille d'y jeter un coup d'oeil, pour sélectionner celles qui te conviendront le mieux.

Autre conseil : ne te tourne pas vers les maisons d'édition à compte d'auteurs. Une maison d'édition digne de ce nom ne te demande pas d'argent pour éditer ton livre. Si elle le fait, c'est une arnaque, et ton livre ne sera pas vendu correctement. La vraie édition, c'est celle a compte d'éditeur. Le blog de Stoni1983 a des articles à propos de ça, et d'autres sur l'édition en général, consulte-le. L'auteur a un avis assez négatif, par rapport au éditeur, mais c'est un écrivain publié, et ses conseils sont précieux. Tous comme l'entièreté des conseils venant d'écrivains publiés, tu peux faire des recherche à propos de ça.

Ensuite, concernant ton âge, sert-en. Avoir douze ans, et écrire un livre, c'est assez rare ( même si ce n'est pas inédit, mais je reviendrais là-dessus plus tard). Un éditeur saura tourner ça à son avantage, comme argument de pub. Donc si tu projette d'envoyer ton manuscrit à de grandes maisons d'édition, précise ton âge. Pas en gros, pas en gras, juste glissé dans la lettre d'accompagnement. Un auteur si jeune se démarquera des autres, et si ton bouquin est bon, alors, il a plus de chances d'être accepté.

Ne te décourage pas à cause des refus. Il y a de grandes chances que ton livre soit refusé. Attends toi à ce qu'il le soit. Et surtout, ne te dis pas qu'il n'est pas admis parce que tu es nulle. Le talent ne suffit pas, je l'ai déjà dit. Si ce livre est refusé, écris-en un autre, et envois le à son tour.

Ne te contente pas d'une seule maison d'édition. Je pense que, pour débuter, envoyer ton manuscrit à 10-15 maisons, c'est bien. Des auteurs plus expérimentés en ont envoyés jusqu'à 60, pour leur premier roman, mais ils avaient plus d'expérience, et donc pouvaient être plus sur de la qualité de leur manuscrit que toi ou moi.

Oh, et aussi, j'avais oublié, mais avant de songer à l'édition : fais-toi lire. Donne ton texte à chaque personne voulant bien te donner un avis. Tes parents risquent de ne pas être objectifs, alors essaie de trouver d'autre gens. Moi, je me suis fais lire sur internet, ce qui n'est pas possible pour un texte destiné à l'édition. Si tu veux, je veux bien parcourir ton récit ( tu n'encours pas de risque de plagiat avec moi, je t'assure ;) ). Mon avis sera honnête, je ne te connais pas, je n'ai aucune raisons de te rassurer ^^ Et je suis sure que d'autres personne ici seront prête à faire la meme chose.

Et enfin, pour clôturer cette longue réponse, qui peut-être, ne sera pas lu, ou ne te servira à rien, un dernier conseil un peu bizarre. Rappelles toi que tu n'es pas la seule à écrire, que d'autres adolescents, de ton âge ou à peine plus agé, rêvent de publier. Rappelle-toi que ce que tu fais n'est pas assez exceptionnel pour t'accorder une reconnaissance obligatoire. Rappelles-toi que ce sera dur, mais que si tu admets que tu n'es pas excellente, que tu n'es pas unique, alors il te sera beaucoup plus facile de t'améliorer.

Cette avalanche de mots peut sembler un peu prétentieuse. Après tout, je n'ai que 16 ans, et 4 ans de différence ne me donne pas le droit de me poser en adulte sage et réfléchi. Tous ces conseils, ce sont ceux que j'ai réuni pour moi-même. Il y en a d'autre encore, comme ne jamais laisser personne nous décourager. De tout ce que j'ai lu sur le sujet, j'ai retenu quelque chose : il faut oser. Il n'y a que cela à faire, si on y croit vraiment. Mais il faut être solide, pour écrire un roman. Alors sois sure de l'être.
Tout ça ne te servira peut-être pas, mais je me prépare à passer le cap de l'envoi du premier manuscrit. J'ai suivi tout ces conseils, et ils m'ont été utiles. Alors je me suis dit que je me devais de les donner à quelqu'un ^^

J'espère que tu me répondras, je suis curieuse de savoir où tu en es.

Bien à toi :)

Ri.
1
Raymond PENTIER Messages postés 58266 Date d'inscription lundi 13 août 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 4 mars 2024 17 101
7 mai 2016 à 22:05
Tu veux éditer ? Tu proposes ton livre à des éditeurs, et tu tiens compte de leurs remarques et conseils.
0
il faut juste avoir en tête qu'on parle d'un travail et non d'un loisir, à 12 ans on va à l'école, pas au boulot.
0