Lettre Recommandée Electronique

postlady
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 9 mars 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mars 2012
- 9 mars 2012 à 20:09
lechatperché
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 13 mars 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mars 2012
- 13 mars 2012 à 10:58
Bonjour,

nous sommes largement interpellés par des offres de LRE numériques (ne passant par par le Facteur) : LegalBox, LRAR, ClearBUS, Lettrerecommandee.com, YouPostIt, e-velop... et même la solution de La Poste depuis peu (Lettre Recommandée En Ligne).

Comment s'assurer de la validité réelle (au sens de la loi) de ces offres lorsqu'une lettre recommandée peut avoir des effets importants ?

Comment mesurer la qualité réelle des services attendus (authentification des correspondants, confidentialité des échanges, preuves de dépôt / de remise, signature d'un AR électronique) ?

Peut-on faire confiance à une offre gratuite ?

Merci de vos avis et retours d'expérience.

CommentCaMarchement votre ;-)

5 réponses

graffx
Messages postés
6427
Date d'inscription
jeudi 22 mars 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mars 2019
2 012
9 mars 2012 à 20:12
Si on a besoin d' envoyer une LRAR, c'est que c'est important. Si c'est important, aucun interet de faire confiance a un service gratuit.

Pour moi une LRAR par courrier electronique, je ne connaissais pas vraiment, a part des mails simple avec accusés de récéption et a l' ouverture.

Pour moi un mail n' a aucune valeur réelle si vous l' envoyer en lrar, rien ne vaut la poste pour ca.
3
postlady
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 9 mars 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mars 2012
2
10 mars 2012 à 01:06
Entièrement d'accord pour la vacuité juridique du mail ; c'est pourquoi ma demande porte bien sur le "recommandé transmis par voie électronique" (code civil Art 1369-8 et décrets d'application de février et avril 2011).
0