Reconversion professionnelle

Signaler
Messages postés
29
Date d'inscription
vendredi 8 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2016
-
Messages postés
29
Date d'inscription
vendredi 8 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2016
-
Bonjour à tous,


j'aurai besoin de votre aide sur une idée que j'ai, mais je ne suis pas sure de moi, et je voulais le point de vue/éclairage sur le sujet de professionnels déjà en poste.


Je travaille dans le cinéma et les festivals, dans le département de la production, en gros sur l'organisation des tournages et manifestations.
C'est génial. J'ai travaillé dans beaucoup d'endroit différents, rencontré plein de gens, mais sur 10 ans, je sens que c'est un peu la fin. Surtout que les journées peuvent allées jusqu'à 18h de travail quotidien, et ce n'est pas facile parfois de partir plusieurs longs mois loin des siens.


Du coup, je réfléchi a une possible reconversion, et comme mes profs disaient à l’école : l'informatique c'est l'avenir!
Ils n'ont pas tords, beaucoup d'offres d'emplois concernent les métiers de l'informatique.


En termes d'informatique, j'ai un niveau basique. L'idée serait donc de faire une formation.
J'avais pensé à l'informatique pour dans l'idéal à l'avenir pouvoir travailler en Freelance et à domicile.
Je n'ai pas d'ambition salariale démesurée, l'idée c'est vraiment de ne pas avoir a aller au bureau tous les jours. Au niveau du métier en lui même, je suis quelqu'un qui peut se lasser. J'aime résoudre les problèmes et dans ces cas là, j'ai une patience et une détermination de fer, même si la tache n'est pas fascinante. Mais voila, faut que ça bouge pour que je m'y intéresse et rester focalisée.


On en vient au cœur du problème : suis-je complètement à côté de la plaque? Existe-t-il ce type de métier dans l'informatique ou est ce que je rêve?


J'ai commencé mes propres recherches sur le sujets. En ligne, ce sont surtout les organismes d'orientation et les écoles qui décrivent les métiers, souvent pour mieux vendre leur services. Mais je préfère un point de vue des gens du métier qui suivent et souvent subissent la dynamique d'une discipline.


Merci beaucoup si vous pouvez me donner votre point de vue sur le sujet.

2 réponses

Messages postés
1370
Date d'inscription
dimanche 26 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 septembre 2021
127
Bonjour,

Je peux parler de mon métier, je suis développeur web orientée PHP (le côté obscur du web). C'est un métier qui demande une certaine passion et une volonté de se former régulièrement pour ne pas être rapidement débordé par les nouveautés. Les tâches sont parfois redondantes, bien souvent même mais d'un projet à l'autre, les besoins fondamentaux restent les mêmes mais le but final change. Parfois, cela permet de découvrir de nouveaux langages, de nouveaux outils et c'est ici que tout l'intérêt de mon métier prend son sens.

Je suis un peu comme toi, je ne compte pas passer ma vie sur le même métier. J'aime mon job, je m'y plais mais j'ai des ambitions professionnelles qui font que je ne veux pas rester toute ma vie à "pisser du code".

En dehors du métier de développeur, tu as les métiers de l'architecture, des réseaux, des télécommunications... Les domaines sont très vastes dans l'univers de l'informatique. Il existe des centaines de métiers différents.

Dans le réseau, si tu travailles chez un client final, tu seras amener à installer et configurer des machines pour les collaborateurs, maintenir le réseau de l'entreprise et brasser des prises. Mais je ne m'avance pas trop sur ce métier, celui-ci n'étant pas le mien.

Tu as raison en expliquant que les écoles et formations se vendent. Aujourd'hui, mon avis, les écoles privées se survendent !
J'ai fais une seule année dans une école privée, EPSI à Nantes et je suis parti au bout de un an car j'étais déçu par les enseignants et surtout la qualité des cours. Au prix moyen de 6500-7000€ l'année dans une école privée, je m'attendais à un enseignement de qualité, j'étais loin de la plaque...
J'ai terminé sur une année de licence pro à l'université et un master par la suite, j'ai appris pas mal de choses aussi bien dans le domaine du réseau que dans le domaine du développement.

Bref pour conclure, j'ai envie de te dire que l'informatique n'est pas un métier où on arrive par dépits ou par l'attrait que celui représente au niveau des embauches. En effet il y a beaucoup de demandes mais aussi beaucoup beaucoup de candidats pour les postes ! Et si tu n'es pas passionné par cet univers, tu peux l'oublier malheureusement.

Google est ton ami :)
Messages postés
29
Date d'inscription
vendredi 8 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2016

Merci Patrice de ce témoignage.

Ton métier est effectivement ce qui me paraissait se rapprocher le plus de mon profil de ce que j'ai pu lire car j'ai aussi pas mal d'idées de projets personnels en rapport avec mon précédent métier. Et puis c'est bête mais ça me botterai bien de pouvoir avoir cette capacité de création!

Là j'ai une mission sur 9 mois où je ne serai pas chez moi et avec pas mal de moments de libre. Je voulais commencer a me former seule et voir si au quotidien ça me plaisait de travailler dans ce domaine.

Mais je me demandais est ce que les profils de reconvertis sont "bien vus" dans ce secteur? Aussi je suis dans la trentaine, ce sont des métiers plutot de "jeunes", ça fait pas trop tard? Et puis, sans oublier, autre détail non négligeable, je suis une nana!

Merci encore pour ta réponse et de me conforter dans l'idée que l'investissement dans une école n'est pas forcément le meilleur moyen d'avoir une formation de qualité!
Messages postés
1370
Date d'inscription
dimanche 26 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 septembre 2021
127
Mais je me demandais est ce que les profils de reconvertis sont "bien vus" dans ce secteur?

Pendant ma formation en licence pro, 5 personnes (de 30 à 45 ans), étaient en reconversion professionnelle :
  • Un chômeur
  • Une prof de français (femme)
  • Un photographe profesionnelle
  • Une freelance (femme)
  • Un commercial


Sur les 5, 4 ont terminé l'année et ont eu le diplôme.
En première année de Master même chose, j'avais deux personnes en reconversion. (deux hommes).
Donc pour ça, pas de soucis pour la reconversion. Si tu réussis tes études, si tu réussis correctement ton stage il n'y a pas de raisons que tu ne trouves pas de travail.
Par contre, il ne faut pas se leurrer, la charge de travail sera plus conséquente pour toi étant donné que tu n'as jamais fais d'informatique.

Aussi je suis dans la trentaine, ce sont des métiers plutot de "jeunes", ça fait pas trop tard? 

Eh bien non, toutes les personnes qui étaient en reconversion professionnelle étaient des personnes dans la trentaine.

Et puis, sans oublier, autre détail non négligeable, je suis une nana! 

Pourquoi "détail non négligeable" ? Pardon pour ma réponse mais j'ai envie de te dire, on s'en fou royalement que tu sois une femme ? Où est le rapport ? J'ai des collègues femmes au travail, nous travaillons en équipe et nous apprenons tous les jours les un des autres (nous travaillons sur le même projet). Et je n'ai pas honte de le dire, ça fait du bien d'avoir des femmes dans cet univers d'homme ! Il n'est pas rare aujourd'hui de voir de plus en plus de femme qui se lancent dans l'informatique.
Alors non, c'est un détail insignifiant, du moins à mon avis ;)

me conforter dans l'idée que l'investissement dans une école n'est pas forcément le meilleur moyen d'avoir une formation de qualité!

Déjà c'est un coût et puis la FAC dispose d'un très bon enseignement. En tout cas dans la formation dont je sors (à Caen), les profs étaient tous des enseignants chercheurs (BAC +7) ou des intervenants externes qui travaillent dans le domaine de l'informatique. J'en suis très content.
Messages postés
29
Date d'inscription
vendredi 8 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2016

Merci pour toutes ces réponses Patrice.

Pour la charge de travail, j'en suis consciente, c'est pour cette raison que j'aimerai m'y frotter seule quelques mois avant d'envisager la suite.

Pour les nanas, dans l'absolu, je suis d'accord avec toi, ça ne devrait pas avoir a peser dans la balance. Mais comme c'est un monde d'homme, je me posais la question.

Merci encore pour ton retour d'expérience!