Température maximale conseillée en Water

Résolu/Fermé
EGP-Swyx Messages postés 6664 Date d'inscription dimanche 18 mars 2012 Statut Contributeur Dernière intervention 7 janvier 2019 - Modifié par EGP-Swyx le 2/01/2013 à 16:33
EGP-Swyx Messages postés 6664 Date d'inscription dimanche 18 mars 2012 Statut Contributeur Dernière intervention 7 janvier 2019 - 28 janv. 2013 à 10:59
Bonjour,
Je suis depuis peu en watercooling (voir config ci dessous)
je voudrais savoir quelle est la température maximale conseillées DU LIQUIDE dans le système en charge

Je suis à 37.9°C après 2h d'idle et 45-45.5°C en jeu à fond (arma 2 en ultra sur dayZ)

2 réponses

Bonjour

Tant que le liquide ne bout pas. Je ne pense pas qu'il y ait d'autre température maximale conseillée pour le liquide lui-même. La durée de vie de la pompe est quand même surement réduite à haute température alors mieux vaut pas dépasser 50° à cause de la pompe.

L'antigel de voiture souvent utilisé en watercooling car bon rapport qualité/prix permet de monter à 120/140° si on dépasse la pression atmosphérique.
C'est la température maximale de la puce cpu ou gpu qui nous intéresse pour éviter la destruction et pour pouvoir monter plus haut en fréquence. La conséquence est que le liquide de refroidissement ne montera de toute façon pas à sa température d'ébullition dans un pc qui n'utiliserait pas de pompe, la puce lâcherait avant.

Par contre si on pose la question à l'envers: à quelle température du liquide le système serait le plus efficace? Je suppose que plus il est proche de la température de l'air ambiant, plus c'est efficace. Pour des raisons de coût on peut rester vers 10° plus chaud que l'air ambiant. On a donc intérêt à avoir une pompe qui tourne vite et des ventilateurs aussi quand ils ne sont pas trop bruyants bien sur.
3
EGP-Swyx Messages postés 6664 Date d'inscription dimanche 18 mars 2012 Statut Contributeur Dernière intervention 7 janvier 2019 624
13 janv. 2013 à 15:20
Merci, je n'y croyais plus, je flippais plus sur la cavitation de la pompe mais bon tu as l'air de t'y connaitre. Merci!
0
Bonjour
Tu dois limiter la vitesse du liquide donc de la pompe quand tu approche de la température limite de 50°. Mais avec de gros radiateurs efficaces et un liquide très proche de la température de l'air tu préfère une pompe qui tourne vite pour un gros débit..

Effectivement la limite de 50° imposée par la pompe est loin de la température d'ébulition autour de 100° pour l'eau, et la cavitation est la principale cause de destruction de la pompe.

C'est l'augmentation de pression du liquide qui permet de retarder l'apparition de la cavitation sur les pales quand tu monte en température pour une pompe donnée.
Les systèmes scellés vendus récemment créent justement une augmentation de pression quand la température augmente, j'ai vu des bricolages à base de radiateur de voiture et de liquide de refroidissement auto, le fameux bouchon à soupape réglé par un ressort avait été réutilisé pour obtenir une augmentation de pression raisonnable sans prendre de risque ni trop calculer.
Les fameux tuyaux souples entourés de ressort qui coutent un bras sont normalement utilisés dans les circuits qui montent en pression pour retarder l'apparition de la cavitation justement.

Ceux qui watercoolent cpu et gpu ont donc intérêt à créer 2 circuits séparés. Le liquide monte moins en température dans chaque circuit, les pertes de charge des waterblocks ne s'additionnent pas et on a 2 pompes au lieu d'une, chaque pompe a donc moins de risque de caviter. Chaque puce reçoit un liquide plus proche de la température ambiante aussi. Ceux qui essaient de calculer leur circuit se simplifient aussi le travail.

Un liquide capable de transporter plus de calories peut couter très cher. On pourrait supposer qu'il permet de refroidir plus sans augmenter la vitesse de rotation de la pompe, mais il peut être plus chaud et se comporter différemment au contact des ailettes de la pompe.
Pour obtenir de meilleurs performances du refroidissement avec un tel liquide on peut donc être amené à changer plusieurs éléments du système.

Eviter au maximum les coudes à angle droit, et préférer un grand rayon de courbure du tuyau par rapport à son diamètre dans tout le circuit, peut influer plus qu'il parait au premier abord sur la tenue de la pompe.
Si les fils électriques bien rangés évitent de ralentir le flux d'air et se cachent le long des tôles ou derrière, les tubes de watercooling passent au contraire souvent en plein milieu de l'espace libre en apparent désordre, pas parallèles entre eux, chacun suivant sa propre courbe optimisée quand on peut bien sur.
0
EGP-Swyx Messages postés 6664 Date d'inscription dimanche 18 mars 2012 Statut Contributeur Dernière intervention 7 janvier 2019 624
28 janv. 2013 à 10:59
Merci bien! j'utilise un liquide (Feser One qui me semble s'évaporer un peu quand il chauffe, ce qui génère une pression (faible) qui se remarque quand on ouvre le circuit après avoir éteint le PC. donc si un petite montée en pression résous, ou tout du moins ralenti l'apparition du problème, je suis tranquile =).

Ensuite, juste un petite questiion en bonus : ma pompe (MCP 35X) fait un léger bruit en fonctionnement... un cliquetis irrégulier (pas du tout régulier, je peux en avoir deux en 1 seconde puis rien pendant 20 secondes...). est-ce le signe d'un défaut de ma pompe ou bien est-ce normal?

Mon circuit est intégralement vidé de ses bulles, donc c'est pas une bulle.
0