Virus sous Apple OS [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
159
Date d'inscription
jeudi 29 juillet 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2008
-
Messages postés
3816
Date d'inscription
dimanche 21 mars 2004
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 septembre 2008
-
Haas Renée de Lauterbourg dans le Bas-RhiBonjour à tout les internautes. Possèdant un ordinateur iMac G5 de dernière génération et deux ordinateur portable Hp de 3.6 Ghz avec pavé numérique. Sous OS je me prend deux fois plus de virus quesous Windows ou linux, malgré le même paquet de sécurité installé de chez Kaspersky. Je possède la dernière connection internet de 8 méga de chez N9uf télécom (fribox avec téléphone intégré). Quelle est la personne qui peut me renseignée pourquoi sous un ou autre système d'exploitation il y à plus de virus, trojam et spaym et dialer qui passe surtout sous Apple OS et N9uf télécom. Ni un téchnicien de chez Apple, ni un technicien de chez Kaspersky ou Microsoft non put cogettement m'aidé, seule les internaute travaillant sous Linux mon put m'aidez. N9uf télécom assure que le problème ne vientrait pas de leur système de sécurité qui est sur à 100%, mais il y à toujour des malin qui réusise à déjouné les système de sécurité des FAI, surtout chez N9uf télécom. Merci de votre réponse dans la journée.

1 réponse

Messages postés
3816
Date d'inscription
dimanche 21 mars 2004
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 septembre 2008
190
Macintosh et PC : égaux devant les virus ?

Vous faites partie des derniers fidèles de la Pomme et vous en êtes fier : votre cher Macintosh "plante" moins souvent que les PC et vous observez avec l'humour les mésaventures de votre entourage avec les virus. Alors que le monde entier était récemment terrorisé devant les épidémies de Sircam et de Nimda, vous êtes resté zen, car votre Mac est invulnérable à ces attaques. Mais êtes-vous sûr d'être si bien protégé ?

Tous les spécialistes l'admettent : le Macintosh est moins exposé aux virus, car la part d'Apple sur le marché des ordinateurs est limitée à 4 %. "L'objectif principal d'un auteur de virus est d'infecter le plus grand nombre d'utilisateurs", explique Olivier Lacroix, ingénieur réseau chargé de la sécurité au Centre inter universitaire de ressources informatiques de Lorraine. "Il n'a aucun intérêt à perdre son temps pour créer un virus à effet limité". Les chiffres confirment ce constat : l'institut spécialisé en sécurité informatique ICSA Labs a recensé entre 40 et 100 virus Macintosh actifs, alors que près de 50 000 virus sévissent sur les PC.

"Les créateurs de virus se sont perfectionnés pendant des années et maîtrisent aujourd'hui en détail le fonctionnement des PC. Ils ne vont pas s'aventurer dans un système qu'ils ne connaissent pas", rappelle Olivier Lacroix. Epidemac, le site francophone des virus Macintosh, qui publie régulièrement un baromètre d'état viral, affiche d'ailleurs un niveau de risque faible pour les utilisateurs d'Apple. Mais cette immunité des Mac ne vient pas uniquement du nombre limité des menaces. La stabilité de Mac OS, le système d'exploitation de Macintosh, contribue également à réduire les risques. Mac OS dispose en fait d'une mémoire morte - appelé ROM - qui contient une partie de son code. Impossible à modifier, ce ROM est donc inaccessible pour les virus. Autre avantage : chaque nouvelle version, contrairement à Windows qui comporte toujours des éléments des anciens systèmes, éradique naturellement les virus qui contaminaient les OS précédents.

Les parasites qui contaminent les PC n'ont, en principe, aucun effet sur les Macintosh… sauf si vous utilisez les logiciels de la suite Office comme Microsoft Word, Excel ou Outlook. Les macro virus et autres codes malicieux qui menacent ces programmes sont également capables d'infecter les Macintosh. Conçus initialement pour les PC, ces logiciels bureautiques sont aussi disponibles en version Mac et ils sont de plus en plus répandus chez les utilisateurs d'Apple. Le virus Melissa par exemple, qui est un macro virus des fichiers Word, a ainsi pu infecter des milliers d'utilisateurs de Macintosh.

Les fidèles de la Pomme sont donc aussi vulnérables que les utilisateurs de PC face aux macro virus. Les failles de sécurité d'Internet Explorer et d'Outlook constituent également des menaces. Autre point d'entrée possible des virus : les partitions DOS/Windows sur un Macintosh. Si vous possédez ce type de partition ou si vous utilisez des logiciels d'émulation de PC sur votre Mac, les virus PC peuvent aussi contaminer votre machine.

Découvert en juin 2001, le virus Simpson a révélé un autre point sensible des Macintosh : basé sur le langage de programmation Apple Script, il a montré qu'il était désormais possible de créer facilement de nouveaux virus avec les outils des Macintosh. De nouveaux virus qui utilisent le même langage sont donc attendus par les spécialistes…

"Les virus Macintosh découverts jusqu'à présent causent rarement des dégâts importants. Ils se contentent la plupart du temps d'afficher des messages étranges", déclare Olivier Lacroix. Mais cette situation peut rapidement changer à cause des nouvelles fonctionnalités de Mac OS X qui ressemblent de plus en plus à un PC. Il est donc indispensable de se munir d'un antivirus adapté au monde Macintosh. "Les utilisateurs sont plus exposés aux risques quand ils se croient invulnérables", souligne Olivier Lacroix. "La protection n'est jamais efficace quand on minimise les risques".

http://www.symantec.com/region/fr/resources/mac_pc_virus.html