L'énergie gratuite, possible ou pas ?

Signaler
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 11 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2021
-
Messages postés
1237
Date d'inscription
mardi 12 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
20 avril 2021
-
Bonjour,
Après avoir lu ce document en lien, je me pose la question en titre.
https://www.fichier-pdf.fr/2021/01/21/these-sur-lautonomie-en-energie/
Ce ne serait pas une catastrophe, dans les taxes, nous payons bien le soleil en fonction des vitrages de notre habitat. Il suffirait de faire payer l'énergie aussi gratuite que le soleil.
Bon c'est vrai, une fois que nous devons la payer elle n'est plus gratuite. Ce qui rend la question caduque. Mais je pense que vous avez compris le sens de gratuit qui consterné la production d'énergie, bien que la fabrication des système de production soit un coût.
La thèse me semble bien soutenue.

11 réponses

Messages postés
53669
Date d'inscription
lundi 13 août 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 avril 2021
15 700
Bonjour tulf.

Ton maître ouvrier, chercheur libéral, s'est laissé emporter par une espèce de mégalomanie intellectuelle, croyant avoir découvert quelque chose de révolutionnaire, qu'il présente comme étant une thèse alors que ce n'est qu'un théorie, très fumeuse d'ailleurs, ou un essai, comme le propose Pierr10.
Tu ne crois pas que si son raisonnement et ses conclusion tenaient la route, il serait déjà lauréat du Prix Nobel ?

Pour en revenir au titre de ta discussion, le sujet a déjà été traité à de multiples occasions par des cerveaux très compétents, et peut se résumer ainsi :
Certaines énergies sont produites sans intervention humaine, et cette production initiale est donc gratuite.
L'ennui est qu'il faut capter cette énergie : des voiles ou des pales pour l'énergie éolienne, des panneaux photovoltaïques pour l'énergie solaire, des barrages pour l'énergie hydraulique ... et ce n'est pas gratuit !
C'est même très coûteux quand le matériel, étant hors d'usage, il faut démanteler et découper les pales des éoliennes (en matériau thermodurcissable non récupérable), récupérer et recycler les composants des cellules des panneaux, etc.
Une fois captée, cette énergie doit être stockée, contrôlée, distribuée et le plus souvent transformée.
Là non plus, ce n'est pas gratuit !
Et il se trouve que ces deux catégories de coûts reviennent plus cher que la production / distribution des énergies classiques (thermique et nucléaire).
C'est pourquoi la "thèse" de notre ami restera à l'état de doux rêve pendant encore quelques décennies.



En Guadeloupe nous avons l'énergie éolienne, l'énergie géothermique, et même des essais d'énergie houlo-motrice (énergie des vagues), en plus de l'énergie thermique issue non pas des sources fossiles (charbon, pétrole) mais de la biomasse (bagasse), et en prime le bio-carburant !
https://guadeloupe-actu.com/une-centrale-houlomotrice-va-voir-le-jour-en-guadeloupe/
Je peux te garantir qu'après des années d'exploitation, ces productions d'énergie restent très secondaires, car plus coûteuses que l'électricité des centrales au fuel -> http://www.guadeloupe.developpement-durable.gouv.fr/les-energies-renouvelables-en-guadeloupe-en-2020-a592.html
Messages postés
6562
Date d'inscription
mardi 13 février 2018
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 avril 2021
2 939
Bonjour,

Du pipeau !!
Bien emballé, mais du pipeau quand même.
Des considérations générales sur l'énergie, quelques formules de physique et ensuite on délire !
On arrive inévitablement sur des mouvements perpétuels grâce à des bilans d'énergie mal faits. (Voir les pages 6 et 16 par exemple).

Je reconnais que je n'ai pas tout lu (Certaines parties sont complètement imbuvables).

Je reconnais aussi un a priori très négatif devant un document pompeusement intitulé Thèse.
Il n'y a évidemment aucun directeur de thèse et cette "thèse" ne risque pas d'être soutenue devant un jury. (L'appellation "Essai" aurait été plus modeste et plus juste).

Tout ce qui touche à l'énergie fait rêver.
En fait la réalité n'est pas drôle du tout. Toute l'énergie disponible sur Terre vient du Soleil ou des atomes. Et sa transformation en travail est toujours soumise au principe et au théorème de Carnot (Quel emmerdeur !).



C'est bien essayé mais ça ne résiste pas à l'analyse.
L'auteur n'a pas lésiné sur la complexité, en oubliant que la complexité nuit au rendement.
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 11 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2021

Ok pour le mot "Thèse". Mais je ne jetterais pas le bébé avec l'eau du bain.
J'ai regardé les formules relativement simples pour le TEER, qui n'est pas plus complexe qu'un différentiel, tout en étant différent et je n'ai vu aucune erreur. La réaction s'équilibre bien elle même sur l'axe d'entrée. Mais bon je peux me tromper.
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 11 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2021

Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 11 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2021

Bonjour,
Apparemment le lien ne fonctionne plus.
Une nouvelle édition de « l’autonomie énergétique » est en ligne.
https://lirenligne.net/detail-oeuvre-a-decouvrir/Jacques%20LEFEBVRE/abc%20de%20L%27AUTONOMIE%20%C3%89NERGETIQUE/8574
Plus intelligible, plus simple, plus courte et surtout le pourquoi et le comment c’est possible en page 20
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 11 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2021

Bonjour,
Je comprends l'absence de réaction pour l'instant car le concept théorique est nouveau.
Je comprends aussi toutes les controverses qui ont été faites et qui peuvent se résumées en ces termes:
Rouler sans secousses avec des roues circulaires est impossible, car actuellement nous roulons avec des roues carrées et elles nous secouent
Le seul défaut de cette théorie est donc le manque d'expérimentation.
Messages postés
38225
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 avril 2021
3 754
Salut,

Non non, le défaut de cette théorie, c'est que c'est du n'importe quoi.

Dans un système de poulies avec contrepoids, si 20 Kg déséquilibrent un poids et son
contrepoids de 50 kg suspendus à une poulie ; alors il suffit de mettre un contrepoids de 70
Kg pour monter 50 Kg sans « apporter » d’énergie. Il faut replacer 70 Kg en hauteur
(l’énergie à apporter), pour recommencer le processus.


Je veux bien un schéma, mais de ce que je comprend, il faut bien monter le contrepoids de 70 kilo pour l'accrocher, et pour monter ce poids, que faut il ?

C’est le cas des centrales hydroélectriques qui utilisent le cycle de l’eau avec la gravité.


Le cycle de l'eau, ça s'appuie sur l’énergie solaire, ça ne vient pas de nul part.

centrales hydroélectriques,
éoliennes,


Energie solaire

systèmes à contrepoids


Pour bouger un système à contrepoids, il faut forcement de l’énergie mécanique.

bateaux, 

Donc un moteur (énergie électrique ou thermique) ou des voiles (énergie solaire).
certains ascenseurs à bateaux,

Qui utilisent des pompes
 ballons

Qui utilise un carburant pour chauffer l'aire dedans
dirigeables

Qui utilisent des hélices
, Moulins à eau, moulins à vent, ...


Énergie solaire dans les deux cas.

J'ajouterais que :
L’énergie révélée
« absorbée » nécessaire au déséquilibre en entrée est alors inférieure, aux pertes près, à
l’énergie « utilisée » dont on profite en sortie.


Ne veux rien dire.

 Roue de Falkirk


Cet ascenseur à bateau à des pompes, qui consomment (peu, oui, mais consomment quand même). Et il utilisent l'eau qui est en altitude pour contrepoids, eau qui est arrivé la grâce à l’énergie solaire.
C’est simplement plus facile de profiter d’un potentiel d’énergie


Oui, l’énergie potentiel de l'eau qui est au dessus. Et qui n'est pas arrivé au dessus par l'opération du St esprit.

Pf > Ph => La poche se remplit d’eau en recherche
d’un appui, retour inévitable en (A).

Non non, ça n'est pas parce que Pf>Ph que l'eau va remonté magiquement en h.

Prend un tuyau, plonge le dans un liquide, monte l’extrémité de ce tuyau au dessus de niveau du liquide.

Le liquide remonte tout seul ? Non, alors que la pression dans le liquide est bien supérieur a celle de l’atmosphère.

J'ai pas le courage de démonter la suite maintenant, peu être une autre fois.


J'encourage fortement à voir ces vidéos :

Le mouvement perpétuel magnétique : pourquoi ça marche pas ? - Monsieur Bidouille
De l'électricité gratuite avec l'énergie libre - DEFAKATOR

L'énergie libre, ça n'existe pas dans l'état de nos connaissances. On ne crée pas à partir de rien, et on peut noyer ça sous des équations, des principes fumeux et mal compris et des schémas de partout, ça ne changera rien au problème, les lois de la thermodynamiques sont têtus.

Après, si il est vraiment sur de lui, qu'il fasse un ou des prototypes, ils n'ont pas l'aire bien compliqué à réalisé. Et la, c'est la richesse pour lui si ça marche vraiment.

Ou alors un papier scientifique dans une revue à comité de lecture, et il devrait rapidement obtenir un prix Nobel.
Messages postés
53669
Date d'inscription
lundi 13 août 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 avril 2021
15 700
Ecoute, tulf : ce n'est pas la peine de solliciter des réactions de notre part, si tu t'es déjà fait une opinion définitive ! Tu nous fais juste perdre notre temps ...
Tu veux y croire ; c'est ton droit le plus absolu. De toutes façons cela ne changera rien à la marche du monde ...
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 11 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2021

Je ne suis pas buté, j'attends simplement des arguments valables.
Il faut bien lire Pierrecastor, 250 T par nacelle, (250+250) ça déplace 500T. Et revois la physique les Kw et Kwh ne sont pas mélangés. Les Kw c'est la puissance en une seconde et les Kwh c'est l'énergie sur une heure. Donc 1.5 kwh sur 240 secondes (ou 240/3600 = 0.666666666 heure), ça fait bien (1.5/0.666666666 = 22,5 Kw) par seconde. Regarde bien les calculs en fonction des données. Enfin revois la physique avant de regarder les calculs, car tu risque de mettre la charrue avant les bœufs. Et revois aussi la façon dont on calcule les heures et tu sauras que la théorie est bonne du moins à ce sujet.
Tout ce que j'ai écris est écrit dans le document, il faut simplement le lire est éventuellement revoir ces connaissances si l'on est pas sur, avant d'écrire des choses pas très flatteuses sur l'auteur du document. Ces agressions ne servent surtout pas l'individu qui en est l'auteur, car ils en donnent une image peu flatteuse. Enfin c'est un conseils, tu es libre d'en penser ce que tu veux.
Je te remercie pour ce dernier message qui a le mérite d'aborder l'argumentation, plutôt que du non parce que c'est non qui ne m'apportait rien et me fessait passer pour un gars buté.
En espérant avoir fait évoluer l'échange d'argumentation de façon positive.
Messages postés
38225
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 avril 2021
3 754
250 T par nacelle, (250+250) ça déplace 500T.

Au temps pour moi, ça ne change rien au fait que dans le document, il part du principe dans son calcule que c'est comme de soulever 500 tonnes du sol

Énergie globale Epour déplacer 500 Tà24 m


Non, on ne déplace pas 500 tonne à 24m. On déplace un système de contrepoids avec 250 tonnes de chaque coté, un qui monte de 24m pendant que l'autre descend de la même hauteur. l'énergie nécessaire n'est pas du tout la même.

Pour les unités, my bad aussi, j'ai lu trop vite. Il n’empêche pas que son "Rapport de facilité" qui se base sur déplacer 500 T à 24 m en 4 mn est totalement faux, c'est justement le principe d'un contrepoids.
Messages postés
6562
Date d'inscription
mardi 13 février 2018
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 avril 2021
2 939 >
Messages postés
38225
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 avril 2021

Bonjour,

Tu as eu bien du courage de lire ce fatras d'inepties.

Le passage sur les alternateurs est un grand moment. Je cite :
 Je préfère employer l’expression Couple Mécanique de la Réactance
d’Induit (CMRI) à la place du terme f.c.é.m

L'auteur compare donc clairement une grandeur mécanique et une grandeur électrique !

Le bilan énergétique dans les transformateurs n'est pas triste non plus !

Bref c'est de la physique mal digérée. L'auteur devrait lire les manuels scolaires qui étaient en usage dans les lycées techniques il y a une vingtaine d'années.

Ce qui me laisse perplexe, c'est que l'auteur a fourni un travail : il a fait des schémas, a pris le temps de rédiger. Il a l'air de croire à ce qu'il raconte. Mais ça ne repose sur rien !
Serait-il un peu mythomane ?
Messages postés
1237
Date d'inscription
mardi 12 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
20 avril 2021
369
Salut ,

"L'énergie gratuite, possible ou pas ?"

Oui comme la masturbation !

...................................
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 11 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2021

Bonjour,
Ce lien remplace les précédents, je ne discute donc plus sur les précédent.
https://lirenligne.net/detail-oeuvre-a-decouvrir/Jacques%20LEFEBVRE/abc%20de%20L%27AUTONOMIE%20%C3%89NERGETIQUE/8574
Effectivement Pierrecastor, tout ce que vous écrivez sur (les roues carrées), j'entends par cela l'état actuel des choses, est valable. Cela ne démonte pas la théorie du lien.
Messages postés
38225
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 avril 2021
3 754
La théorie du lien n'est absolument pas une théorie, juste un ramassis d’équations fausses ou baisées qui s'appuient sur notre bonne vielle physique en essayant de la tripatouiller pour arrivé à sa conclusion.

Un exemple sur le nouveau lien, sur la Roue de Falkirk.

Non, les moteurs hydraulique de cet ascenseur ne déplace pas 500 tonnes, vu que justement, il y a 500 tonnes de chaque coté, c'est le principe même du contrepoids. Rien qu'en partant de ce constat, son calcul ne veux rien dire et ce qu'il obtient en "Rapport de facilité" (ou, en passant, il mélange Kw et Kw/h) ne correspond plus à rien.