Obturation et obturateur en numérique .

Fermé
Signaler
-
 anonyme -
Technique . On trouve des infos sur tout le matériel, mais ce sujet là est à peine effleuré . Hors le reflex, dont la visée est optique, tous les autres ont une visée électronique émanant du capteur ; dès lors je peux imaginer que l'obturation se résume à l'échantillonnage pendant le temps de pose de la charge emmagasinée par chaque photosite . On parle aussi de double obturation, mais je me doute qu'il ne faut pas mélanger les genres . Merci de toute info à ce sujet . J-C .

15 réponses

Bonjour Jean-claude voici un copié/collé d'une explication simple : En photographie, le temps de pose (appelé aussi improprement vitesse d'obturation) désigne l'intervalle de temps pendant laquelle l'obturateur de l'appareil photo laisse passer la lumière, et donc la durée de l'exposition de la pellicule photographique ou du capteur dans le cas d'un appareil numérique. Le temps de pose fait partie, avec l'ouverture et la sensibilité ISO du film (ou capteur), des trois paramètres qui permettent de contrôler l'exposition de l'image. Temps de pose de la photo ci jointe 6s - F/20 - 200 iso d'où ce flou .. (sur un bateau) Le lien mis sur ma question CMOS OU CCD est explicite sur les capteurs (enfin tout ceci très technique effectivement) ! Bonne journée
Effectivement, dans un reflex argentique, le temps d'obturation ou plutôt le temps pendant lequel l'obturateur est ouvert est réglé par un rideau (obturateur focal par oppopsition à l'obturateur central qui se situe dans l'objectif). Effectivement, sur un réflex, si le miroir existe toujours, l'obturateur est devenu électronique. Le capteur reçoit en permanence l'image et il suffit de sélectionner une début et une fin d'exposition pendant la lecture du capteur. Il reste des soucis de levée et de retour du miroir. D'ailleurs je vois des infos sur Internet parlant des déboires du 40D Canon D'une part il apparait que les infos sont données pour les mouvements du miroir et pas pour les soucis d'obturateur. D'ailleurs, je viens de regarder sur le mien. Je ne vois pas de dispositif autre que le miroir et le capteur. Entre les deux, il n'y a rien. (Note : attention au capteur, c'est un truc ultraz fragile !)
Une petite recherche sur le net m'a confirmé ce que je pensais... 1°) Les compacts numériques n'ont qu'un obturateur électronique. Comme l'image est produite en continu pour la visée par un système qui s'apparente à de la vidéo (sinon, on crame le capteur), il faut commencer par désactiver la visée, réinitialiser le capteur, et prendre la photo pendant la durée déterminée par le calculateur. Cela explique le temps de latence qui existera toujours entre le déclenchement et la prise de vue. On retrouve aussi cette latence avec un réflex quand on utilise la fonction "live view". 2°) Pour les reflex, l'obturateur électronique (plus précis et donc utilisé prioritairement) est en général doublé par un obturateur mécanique de type focal (qui joue aussi un rôle protecteur et qui s'ouvre après la bascule du miroir) Le capteur n'est de toutes façons sollicité qu'au moment de la prise de vue, ce qui élimine totalement le temps de latence. C'est expliqué très simplement sur cette page: http://www.commentcamarche.net/contents/l-appareil-photo-numerique/l-obturateur
Une petite recherche sur le net m'a confirmé ce que je pensais... 1°) Les compacts numériques n'ont qu'un obturateur électronique. Comme l'image est produite en continu pour la visée par un système qui s'apparente à de la vidéo (sinon, on crame le capteur), il faut commencer par désactiver la visée, réinitialiser le capteur, et prendre la photo pendant la durée déterminée par le calculateur. Cela explique le temps de latence qui existera toujours entre le déclenchement et la prise de vue. On retrouve aussi cette latence avec un réflex quand on utilise la fonction "live view". 2°) Pour les reflex, l'obturateur électronique (plus précis et donc utilisé prioritairement) est en général doublé par un obturateur mécanique de type focal (qui joue aussi un rôle protecteur et qui s'ouvre après la bascule du miroir) Le capteur n'est de toutes façons sollicité qu'au moment de la prise de vue, ce qui élimine totalement le temps de latence. C'est expliqué très simplement sur cette page: http://www.commentcamarche.net/contents/l-appareil-photo-numerique/l-obturateur
Bonsoir et merci à tous les deux . Avant de poser ma question, j'ai visité plusieurs sites, et trouvé, comme toi, Michèle, des indications sur le temps de pose, mais rien ou presque sur la technique utilisée . Oui, Michel, lorsque je faisais fonctionner mon Konica sans objectif, je voyais l'obturateur à rideau métallique ( marque Copal Square ) déplacer une fente de haut en bas, si je me souviens bien, et une cinématique compliquée pour l'armement sans admettre de lumière . Ton observation irait dans le sens de mon hypothèse : le déclencheur provoque une mise à zéro ( purge instantanée ) des photosites, puis, à la fin du temps de pose, transfère la charge récupérée à la mémoire si on est en RAW, au processeur en JPEG, en vue du traitement . Je suis allé voir le site sur les capteurs, ( pas fini de lire d'ailleurs ) le CMOS, je crois, a un avantage supplémentaire : le transfert de charge est plus rapide, car plus direct, si j'ai bien compris, ce qui permet la vidéo full HD à 1080 lignes, sans parler de la fréquence de rafraîchissement que j'ai oubliée . Michel, dans mon bridge, le CCD est bien à l'abri, sauf d'une chute dont j'essaie de me prémunir ! Bonne lumière à tous . J-C .
bonjour jc.le principe reste le meme on peut aller jusqu a 1mn l obturateur ouvert sur un reflex (apn) il n y a aucun souci , c est la technique qui a evolué donc effectivement plus de miroir et de pentaprisme ceci dit tu fais ca en plein soleil la tu peux dire adieu a ton capteur qu il soit ccd ou cmos y compris les HaD (en argentique en plein soleil ta photo etait blanche) surexpo) et expliqué tout ca en quelques lignes c est pas evident vu que le bouquin technique fait 230pages mais les principes de bases restent identiques c est juste le support qui change sincerement
Pascal, je n'ai pas bien compris ta remarque sur l'évolution de la technique... Pour moi, un REFLEX , c'est un appareil dans lequel la visée se fait optiquement à travers l'objectif sans solliciter le capteur et donc obligatoirement avec un miroir et un pentaprisme qui redresse doublement l'image dans le viseur (la double inversion étant due à l'objectif puis au miroir ) Sinon, c'est un BRIDGE qui utilise l'image du capteur pour faire le cadrage, il n'a donc effectivement plus besoin de miroir ni de pentaprisme même si certains constructeurs lui ont gardé une forme de boîtier proche de celle du reflex. Et lorsqu'on utilise un réflex en visée directe (possible en mode photo et obligatoire en mode vidéo), le miroir est relevé, et le viseur reste noir... (idem d'ailleurs en pose longue). Ces réflex peuvent donc utiliser les deux technologies. D'autre part, laisser le capteur ouvert une minute, ça n'a a mon sens d'utilité que la nuit.. pour photographier un ciel étoilé... Sinon, c'est aussi stupide que de regarder le soleil en face sans protection.. ça crame la rétine (notre capteur ultra-sensible...)
Merci à Michel Maillard et à Pascal pour leurs interventions ; nos réponses se sont croisées . Curieusement, je cherchais ce site ( comment ça marche ) et ne l'ai pas trouvé . Je croyais que la différence de temps de latence entre compact et reflex venait de la différence de techno de mise au point : détection de contraste pour compact et détection de phase pour le reflex ; ce ne serait donc pas la seule raison ... Les hybrides, ayant une visée "vidéo", seraient donc aussi désespérément tributaires de la même latence qu'un compact ? S'il fait globalement de moins belles images, le bridge possède l'avantage sur le reflex de garder l'efficacité du viseur en vidéo . Je pense pouvoir répondre à la place de Pascal, qu'il a élargi le débat voyant que j'avais un bridge, et peux me tromper . Merci Pascal de me faire grâce des 230 pages, déjà qu'il me faut reprendre le mode d'emploi de l'APN ( 219 pages ) pour sortir de l'Automatisme Intelligent ... Je me garde bien de laisser l'objectif braqué vers le soleil, à plus forte raison de forcer le temps de pose à 60 ", dans ces conditions ! Rassuré de savoir que je bénéficie du plus performant des obturateurs . Merci et bonne soirée à tous . J-C .
@Jean-Claude Petite info supplémentaire sur la vidéo... (à propos de l'avantage du bridge pour la visée...) J'ai croisé l'automne dernier une équipe de Thalassa sur un navire de la Britanny Ferries (reportage sur le mal de mer...) Ils utilisent désormais un Canon EOS 5D pour leurs reportages... (avec un micro branché dessus et un perchman pour le tenir) Ce matériel est beaucoup moins lourd et moins fragile qu'une caméra traditionnelle, et cela leur donne des images en HD 1080p (donc du format de la TV HD HR) Pour la visée, ils avaient un adaptateur fixé sur le dos de l'appareil (sorte de cône d'une quinzaine de cm, et terminé par un oculaire) qu'ils se sont procuré aux États Unis (à un prix assez élevé) et qui devrait arriver sur le marché européen prochainement... L'inconvénient majeur reste la taille des fichiers... 400Mo par minute... nécessitant de l’informatique lourde derrière pour réaliser les montages.
Merci Michel pour cette info . Si j'ai bien compris vos explications, à l'aide de ce cône, un viseur a été recréé autour de l'écran LCD . À 2 Mo l'image full HD, X fréquence de rafraîchissement, la taille des fichiers est forcément élevée . .
a JC effectivement tu as une visé electronique tout comme certains reflex pour savoir si visée electronic ou pas le test est simple il suffit de regarder dans l oeilleton sans mettre de batterie ou de piles si tu vois quelque chose c est une visé type reflex a 100% si t as rien c est une visée electronique via le capteur, quand a lEOS5 il n est pas HD en video il est SD son avantage c est qu il reste discret en reportage et passe inapercu par rapport a une cam du type PMW3 en video la HD ne s exprime pas en taille mais en lignes TV elle doit etre sup a 900 lignes sincerement
@ Pascal L'EOS 5D dans sa version actuelle est bien "full HD" (norme 1080p, ce qui est effectivement supérieur à 900 lignes...) tout comme la majorité des nouveaux Canon reflex même en entrée de gamme. (voir sur le site officiel de Canon France : http://www.canon.fr/For_Home/Product_Finder/Cameras/Digital_SLR/EOS_5D_Mark_II/ ) Et le test proposé pour reconnaitre la visée reflex ne me semble pas infaillible... J'ai un "très vieux numérique" Pentax Optio 430 Rs qui a une visée optique en plus de l'écran LCD, et elles est asservie au zoom (mais on a arrêté ce système pour des raisons économiques car cela nécessitait un second zoom électrique dans le viseur) Au risque de me répéter (mais en le disant autrement...) les seuls vrais reflex (qui font la visée optique à travers l'objectif) ont obligatoirement un MIROIR (avec un bruit mécanique facile à identifier) et ça ne les empêche pas d'avoir une visée directe sur écran LCD mais dans ce cas, le miroir reste relevé et la visée optique est inexistante (contrairement aux bridges)
Oui Michel, notre premier numérique, Olympus C 220 zoom, avait aussi un viseur optique ; c'est de "l'histoire ancienne" . Test encore plus simple : APN sur OFF, LCD et viseur obscurs, bonnette retirée, à coup sur, ce n'est PAS un REFLEX ! Pascal, tu n'as pas dû connaître cette période, mais à ses débuts, la télé était en 819 lignes, puis ramenée à 625 au moment de multiplier les chaînes . Couleur exceptée, la définition était déjà meilleure que la H D 1° degré à 720 p .
a JC la TV tube est bien cadencé a 625 lignes mais je parlais de la ligne TV du scope vhs v8 c est du 240 lignes TV hi8 svhs c est du 480 lignes TV dans les deux cas en mode SP(Speed Player) umatic betacam c est du 700 lignes TV quand a l EOS5D il est inferieur a 900 lignes TV ce qui le place en mode SD meme s il fait des images egales a la def de 1920X1080 pour le grand public il est vrai que la norme retenue pour la HD est au minimum de 1280X720 et 1920X1080 le SD quand a lui est positionné a 720X520 voila c est plus clair
si ref exact du Pentax (optio430) rien que la gamme optio c est une visé electronique puisque optio c est leur gamme compact et non un reflex ou type reflex (hybride) a ne pas confondre avec hybride en deux types d enregistrement simultané ex un scope hybride enregistre sur support bande (minidv et disque dur) et la def image du canon eos 5 d est de 800 lignes TV maxi or que la Sony hdc cam de studio affiche + de 1000TV et comme je l ai ecris avant un eos en mode video reste plus discret qu une pmw serie 1 ou 3 quand a canon sur leur gamme institutionel le scope xm et xl depasse largement l eos 5 je parle bien sur en mode video car la on est hors sujet par rapport a la question de JC