Serie tv des annees 80 [Résolu]

Signaler
-
 mercureendirect -
bonjour a tous je cherche une vielle serie francaise fin 70 debut 80 avec georges wilson (cest le seul dont je me rappelle.) ca devait se passer au debut du siecle et si je me souvient bien il a un bandeau sur l oeil. meme sur les sites sur cet acteur je ne trouve rien. j ai vu qu'il y avait des pros des colles ici et pour moi c en est une. merci a vous

6 réponses

Messages postés
170
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
1 décembre 2014
43
Salut, va voir la :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Wilson
Tu as tous la filmographie.
En espérant que ça t'aidera...
A+ :D
Messages postés
23288
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 février 2021
2 437
La Chartreuse de Parme de Mauro Bolognini (1981) ?
L'Homme de la Nuit de Juan Luis Bunuel (1983)?
merci avous deux ca doit etre l homme de la nuit mais le titre ne me dit rien. et il me semble qu il y avait plus que 4 episodes mais la memoire fait parfois defaut. alors dans le doute....... merci encore a vous. a bientot
> nathglover
J'avais aussi quelques bribes de souvenirs de cette mini série où Claude Giraud jouait le rôle du fils très méchant de Georges Wilson qu'il laissait pour mort (et blessé à l'oeil d'où le bandeau) et qui revenait dans l'ombre (d'où le titre) le hanter et se vanger...


1983. L'HOMME DE LA NUIT.
Feuilleton en 4 épisodes hebdomadaires de 1 heure d'après le roman Un homme dans la nuit (1910). Adaptation et dialogues : Jacques Armand. Réalisation : Juan Buñuel. Interprétation : Georges Wilson (le prince Maxime Nachine et lord Broom), Jacqueline Jefford (mère du prince Maxime), Claude Giraud (Franck), Véronique Delbourg (Maria), Bulle Ogier (Maria Lejay), Pierre démenti (Ibn Assouah), Jean-Claude Carrière (le prêtre catholique), Corinne le Poulain (la comédienne Micheline Grasset), etc. Musique : Jean Musy. Diffusion : Antenne 2, les 9, 16, 23 et 30 septembre 1983.

(très difficile à trouver car ne figure pas dans la plupart des filmo de ces acteurs..)
Messages postés
17
Date d'inscription
lundi 12 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 août 2009
1
merci ca ne peut etre que ca, veronique delbourg, je me rappelle d elle, si il y a le bandeau, c est la bonne. en effet elle n est pas dans la bio des acteurs. merci encore
Bonjour, je tombe sur ton site en cherchant d'autres images de Claude GIRAUD. C'est bien de l'homme de la nuit dont il s'agit. Il n'y joue pas le rôle du fils de Georges WILSON, mais l'amant de sa femme. Quand ils s'enfuient en train, devant l'insurrection russe, ils s'arrangent pour faire tomber Georges WILSON du train et s'emparent ainsi de l'héritage. Une fois arrivés en France, l'épouse meurt dans un accident de voiture et le type joué par Claude GIRAUD drogue la soeur de sa femme pour la rendre mélancolique et dépressive et la fait passer aux yeux de tous pour sa femme.... là-dessus, Georges WILSON revient pour se venger avec son bandeau en cuir sur l'oeil et la joue et il y arrive fort bien.
Excellente prestation de Claude GIRAUD qui est mon acteur préféré. J'ai ce film et je me suis régalée en le regardant, même si l'image saute et qu'elle n'est pas terrible. J'en ai parlé dans le blog que je consacre à cet acteur. Je suis contente de trouver son nom ailleurs que dans le mien. Bonne continuation
Ce n'était pas un bandeau mais un masque de cuir qui couvrait une partie du visage. Une histoire formidable de vengeance adaptée je crois de Gaston Leroux. Des série comme celle -ci, ou l'ile au trente cercueil, ou le docteur Cornelius ou Vidocq voir au frontières du possible (pompée par Xfiles) font honneur à la télévision d'autrefois

Ce feuilleton a été rediffusé 2 fois entre 1984 et 1987 en 2 fois 2 heures (la 2nde fois un dimanche soir, il me semble et donc étalé sur 2 dimanches consécutifs). Hélas, à chaque fois quelqu'un s'était pointé à l'apparte et était resté tard, je n'ai jamais pu voir la fin. Je me souviens très bien de la phrase de Georges Wilson, tenant à se faire passer pour mort : "D'abord, attendre 20 ans..." C'est sand doute pour ça que j'attends encore ! Les 20 ans sont pourtant passés depuis belle lurette... En tous cas, c'est un excellent feuilleton, c'est sûr, comme "La poupée sanglante"