Grammaire

Signaler
-
 Berna65 -
Bonjour,

je voudrai savoir si je dois mettre acceptez ou acceptiez dans cette phrase : J'accuse réception de votre lettre par laquelle vous acceptiez ma demande.

10 réponses

Messages postés
315
Date d'inscription
dimanche 7 janvier 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
26 août 2011
52
acceptez
Bonjour,
Tant que tu y es, tu pourrais remplacer "acceptez" par "agréez". Cela signifie la même chose et ça fait plus "classe".
Messages postés
315
Date d'inscription
dimanche 7 janvier 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
26 août 2011
52
Mouais, dans ce cas "vous agréez à", non?
Re-

Non, "par laquelle vous agréez ma demande", tout bêtement.
Ceci dit, tu peux agréer ou non la suggestion...
Cordialement.
Messages postés
315
Date d'inscription
dimanche 7 janvier 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
26 août 2011
52
Ah bon, je pensais qui fallait rajouter "à".

Merci Mr Pivot pour cette explication, lol. C'est vrai qu'à la dernière dictée, j'avais pas été terrible.

Mais en y réfléchissant, Berna65 = Bernard Pivot???
Re-re-

Merci, flatteur... Non, 65 c'est pour les Hautes Pyrénées.
Maintenant, puisque tu aimes (?) les dictées, je te propose celle de Mérimée, quasiment une des plus difficiles de la langue française. Pour te décomplexer, l'empereur Napoléon III avait fait plus de 70 fautes dans la version longue ! Et moi, à l'époque en terminale, 17 !

Pour parler sans ambiguïté, ce dîner à Sainte-Adresse, près du Havre, malgré les effluves embaumés de la mer, malgré les vins de très bons crus, les cuisseaux de veau et les cuissots de chevreuil prodigués par l'amphitryon, fut un vrai guêpier.
Quelles que soient, et quelque exiguës qu'aient pu paraître, à côté de la somme due, les arrhes qu'étaient censés avoir données à maint et maint fusilier la douairière et le marguillier... il était infâme d'en vouloir pour cela à ces fusiliers jumeaux et mal bâtis, et de leur infliger une raclée, alors qu'ils ne songeaient qu'à prendre des rafraîchissements avec leurs coreligionnaires. Quoi qu'il en soit, c'est bien à tort que la douairière, par un contresens exorbitant, s'est laissé entraîner à prendre un râteau et qu'elle s'est crue obligée de frapper l'exigeant marguillier sur son omoplate vieillie.
Deux alvéoles furent brisés ; une dysenterie se déclara suivie d'une phtisie.
— Par saint Martin, quelle hémorragie ! s'écria ce bélître.
À cet événement, saisissant son goupillon, ridicule excédent de bagage, il la poursuivit dans l'église tout entière.


Allez, au boulot.
Messages postés
315
Date d'inscription
dimanche 7 janvier 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
26 août 2011
52
Déjà, pour l'orthographe c'est pas du gâteau mais alors question grammaire j'en parle même pas.

Quand je vois ça, je regrette de ne plus faire de dictée en école d'ingénieur car on pourrait bien rigoler avec ce genre de texte.
Re-...

Tiens, futur ingénieur ? Peut-être pour aller travailler là-haut un jour ? Recherche ça sur Google:
Webcams du Pic du Midi - Observatoire Midi-Pyrénées
Messages postés
315
Date d'inscription
dimanche 7 janvier 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
26 août 2011
52
Ouah, ça fout le vertige. Si ils ont besoin d'ingénieur en Informatique Industrielle, pourquoi pas?
N'est-ce pas ? Bon, je ne m'ennuie pas mais le devoir m'appelle. Un qui va être étonné c'est "nda" l'auteur du message d'origine : il ne devait pas s'attendre avec une question anodine à tant de réactions...
Ravi de t'avoir connu, à +