Choisir son niveau informatique [Résolu]

Signaler
Messages postés
289
Date d'inscription
samedi 18 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
31 octobre 2017
-
 divayv -
Bonjour,
Je souhaiterai suggérer aux développeurs de CCM, et plus particulièrement à celui ou ceux chargés de la section "forum" de proposer lors de l'inscription d'un utilisateur ainsi que sur la page de leur compte des cases à cocher permettant d'indiquer son niveau en matière d'informatique, par exemple novice - débrouillard - confirmé ou expert. Cela permettrait aux contributeurs d'ajuster le niveau des informations à indiquer dans leurs messages et ainsi à proposer des réponses répondant au mieux aux besoins de la personne concernée.
Cordialement
Valentin

2 réponses

Messages postés
50738
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2021
6 722
Bonsoir,

Mon avis, que je partage...

Les intervenants doivent faire la démarche pour chaque cas auquel ils souhaitent répondre : évaluer le niveau du demandeur et adapter leurs réponses au fur et à mesure que celui-ci révèle le niveau de ses compétences.

Pourquoi ? L'autoévaluation d'emblée conduit à deux extrêmes :
- la plus fréquente, probablement, concerne les (faux) modestes par peur de passer pour vantard, par incertitude, etc...
- moins fréquente, le réponse des frimeurs qui se prennent pour des super-cracks.
Dans les deux cas, tu perds plus de temps à rétablir la réalité qu'à traiter le problème.

Par ailleurs, beaucoup de demandes mal formulées permettent d'entreprendre un travail pédagogique :
- il manque la plupart des données essentielles par l'importance échappe au demandeur, excellente occasion de lui expliquer cette importance,
- ou bien, il les considère, geek qu'il est, comme triviales et tu as l'opportunité de lui faire voir l'intérêt d'être compris par tous.

Mais ce n'est que mon avis :-)
D'accord, je comprends maintenant bien mieux votre point de vue. Certes demander aux utilisateurs de s'autoévaluer aurait certainement conduit à un gain de temps pour les intervenants, mais si celui-ci conduit le plus souvent à des situations telles que vous les indiquer, je comprends qu'il vaille mieux laisser les différents participants ajuster leurs réponses à la situation.
Merci pour ces précisions.
Valentin