Qu'est-ce que les cracks

titia - 13 janv. 2004 à 19:25
 Utilisateur anonyme - 1 sept. 2010 à 22:48
Bonjour à tous, j'ai une petite question, qu'est-ce qu'un crack, et surtout à quoi cela sert-il? Merçi pour tout.

13 réponses

Un crack est un petit programme non légal, qui permet de retirer des protections sur un programme, par exemple avoir le numéro de série, ou faire d'une version démo, une version compléte.... d'un programme.

C'est bien sur interdit de part la Loi !!
9
comment fait t'on pour les utiliser c'est petits logiciels alors ?
0
Utilisateur anonyme
1 sept. 2010 à 22:48
Salut

C'est illégal > Pourquoi CCM n'aide pas à pirater des logiciels

Tu n'auras donc aucune aide pour ça sur CommentCaMarche.
0
Utilisateur anonyme
14 janv. 2004 à 21:19
Bonjour,
Les cracks ne sont pas légaux. Point.

Kalamit,
Parle à ma culasse, mon carter est malade. :)
1
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534
14 janv. 2004 à 21:21
L'utilisation des cracks est illégale, mais pas le crack en lui même (Art.L.122-6-2)

Désolé de te contredire !!!

;-))


Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
hourrrah
Messages postés
6915
Date d'inscription
lundi 27 octobre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2005
509 > foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014

15 janv. 2004 à 16:17
Foobar47,
Faut voir..
Article L122-6-2 de quoi ? d'un code, a priori, le L signifiant texte législatif, mais lequel ?
Je vais le lire, en entier, ton article.. ainsi que les articles définissant ce qui est entendu juridiquement par crack...avant de me prononcer...

Bon courage ou  bonne chance et @+ 
Chi va piano va sano..chi va sano va più lontano e più alto
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534 > hourrrah
Messages postés
6915
Date d'inscription
lundi 27 octobre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2005

15 janv. 2004 à 17:53
Va z-y, lis mon petit... lis !

;-))

Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
Magelan ce dont tu parle n'est pas vraiment un crack mais plutot un patch qui eux peuvent-etre tout a fait légaux si bien sur fabriqué par ou avec l'accord du concepteur du soft...

Quand aux crack comme le nom l'indique ils servent à craquer une sécurité. Du moins c'est ce que j'en déduit.

Cédric
1
Bonjour,
les crack c légo
1

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Qui comme mentionner plus haut sont tout à fait illégaux...
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534
14 janv. 2004 à 21:56
L'utilisation des cracks est illégale, mais pas le crack en lui même (Art.L.122-6-2)

Bah non !
Tu connais pas ton Code Pénal !!!!!?

;-))


Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
hourrrah
Messages postés
6915
Date d'inscription
lundi 27 octobre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2005
509 > foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014

15 janv. 2004 à 16:38
Foobar47
Tu mélanges tout...
Il n'y a pas d'article L122.6.2 dans le code pénal:

Article 122-6
Est présumé avoir agi en état de légitime défense celui qui accomplit l'acte :
1º Pour repousser, de nuit, l'entrée par effraction, violence ou ruse dans un lieu habité ;
2º Pour se défendre contre les auteurs de vols ou de pillages exécutés avec violence.

Article 122-7
N'est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s'il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace.

CQFD

Bon courage ou  bonne chance et @+ 
Chi va piano va sano..chi va sano va più lontano e più alto
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534 > hourrrah
Messages postés
6915
Date d'inscription
lundi 27 octobre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2005

15 janv. 2004 à 17:53
Le dispositif mis en place par la loi de 1994 dans l'article L. 122-6-2, s'inspirant d'un dispositif analogue existant en matière d'utilisation de détecteurs de métaux (cf. art. 2 de la loi du 18 décembre 1989 relative à l'utilisation des détecteurs de métaux), a pour objet de lutter contre l'utilisation illicite des moyens permettant la suppression ou la neutralisation des dispositifs techniques protégeant un logiciel, c'est-à-dire des moyens dits de "déplombage" de ce logiciel.

Le texte prévoit en effet que toute publicité ou notice d'utilisation concernant de tels moyens devra mentionner que leur utilisation illicite est passible des sanctions prévues en cas de contrefaçon, renvoyant à un décret en Conseil d'Etat pour déterminer les modalités d'application de ce dispositif.

Il ne s'agit pas là d'une transcription pure et simple de la directive mais d'une application des dispositions prévues dans son article 7.1.c), qui laisse aux Etats membres le soin de prendre des "mesures appropriées" à l'égard des personnes qui mettent en circulation ou détiennent à des fins commerciales "tout moyen ayant pour seul but de faciliter la suppression non autorisée ou la neutralisation de tout dispositif technique éventuellement mis en place pour protéger un programme d'ordinateur".

Il est à noter que l'utilisation de tels moyens peut dans certains cas être licite, par exemple pour corriger des erreurs dans un logiciel ou pour procéder à sa décompilation. Une interdiction totale de la mise en circulation ou de la détention commerciale des moyens de "déplombage" ne pouvait donc être envisagée.




Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534 > hourrrah
Messages postés
6915
Date d'inscription
lundi 27 octobre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2005

15 janv. 2004 à 17:58
Mais heu, arrete de m'embeter !!!

;-(

http://www.celog.fr/cpi/commentaires/comm_lv1_tt2.htm#com122-6-2

Allez, lis ça et ça suffit maintenant... sinon... sinon tu sors !

:-DDDD

@+
;-))

Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...

    
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534
14 janv. 2004 à 22:01
Bon, alors, je cite :

Le dispositif mis en place par la loi de 1994 dans l'article L. 122-6-2, s'inspirant d'un dispositif analogue existant en matière d'utilisation de détecteurs de métaux (cf. art. 2 de la loi du 18 décembre 1989 relative à l'utilisation des détecteurs de métaux), a pour objet de lutter contre l'utilisation illicite des moyens permettant la suppression ou la neutralisation des dispositifs techniques protégeant un logiciel, c'est-à-dire des moyens dits de "déplombage" de ce logiciel.

Le texte prévoit en effet que toute publicité ou notice d'utilisation concernant de tels moyens devra mentionner que leur utilisation illicite est passible des sanctions prévues en cas de contrefaçon, renvoyant à un décret en Conseil d'Etat pour déterminer les modalités d'application de ce dispositif.

Il ne s'agit pas là d'une transcription pure et simple de la directive mais d'une application des dispositions prévues dans son article 7.1.c), qui laisse aux Etats membres le soin de prendre des "mesures appropriées" à l'égard des personnes qui mettent en circulation ou détiennent à des fins commerciales "tout moyen ayant pour seul but de faciliter la suppression non autorisée ou la neutralisation de tout dispositif technique éventuellement mis en place pour protéger un programme d'ordinateur".

Il est à noter que l'utilisation de tels moyens peut dans certains cas être licite, par exemple pour corriger des erreurs dans un logiciel ou pour procéder à sa décompilation. Une interdiction totale de la mise en circulation ou de la détention commerciale des moyens de "déplombage" ne pouvait donc être envisagée.


Voilà, c'est tout !

@++
:D


Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
hourrrah
Messages postés
6915
Date d'inscription
lundi 27 octobre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2005
509
15 janv. 2004 à 17:04
Foobar47,
Il ne s'agit pas ici d'un texte mais d'une interprétation doctrinale
de texte.

L'analyse, en tout état de cause, est simple:
Toute personne disposant d'un droit d'utilisation d'un produit informatique (logiciel, jeu...) peut mettre en oeuvre tout moyen approprié pour utiliser ce droit, dès lors qu'il ne porte pas atteinte aux droits du propriétaire du copyright.
Moyen licite si c'est pour son propre usage, à condition que cela ne lui ouvre pas des droits d'utilisation supérieurs à ceux qu'ils avaient initialement acquis.

Ça, c'est béton...Le reste, de la divagation..
signé Hourrrah (maîtrise de droit)

Foobar47, pas tort mais avis exprimé de façon trop abrupte avec des références incertaines. 11/20 (indulgence) :-)))))))

Bon courage ou bonne chance et @+ 
Chi va piano va sano..chi va sano va più lontano e più alto
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534 > hourrrah
Messages postés
6915
Date d'inscription
lundi 27 octobre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2005

15 janv. 2004 à 18:21
Mais Monsieur, moi je... j'ai... je heu... ho et pis merde !
Mettez moi 11, de toute façon, je m'en fou, je sais c'est quoi votre voiture...

Il ne s'agit pas ici d'un texte mais d'une interprétation doctrinale de texte.


Monsieur, c'est quoi ce charabia !?

;-))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
Utilisateur anonyme
15 janv. 2004 à 09:41
Ce que je comprends de ce texte:

"tout moyen ayant pour seul but de faciliter la suppression non autorisée ou la neutralisation de tout dispositif technique éventuellement mis en place pour protéger un programme d'ordinateur".

Crack = illégal ! (mais si il y est fait réference au mot "commercial")

l'utilisation de tels moyens peut dans certains cas être licite, par exemple pour corriger des erreurs dans un logiciel ou pour procéder à sa décompilation.

Je crois pas qu'un crack soit une methode de correction d'un logiciel, si ?

Kalamit,
Parle à ma culasse, mon carter est malade. :)
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534
15 janv. 2004 à 10:56
Hep !
c'est pas moi qui l'a dit !!

;-))

Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
Utilisateur anonyme > foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014

15 janv. 2004 à 15:58
Bien sur que si:
Ajouté par foobar47(14/01/2004 à 22:01 GMT+1)

Kalamit,
Parle à ma culasse, mon carter est malade. :)
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534 > Utilisateur anonyme
15 janv. 2004 à 17:55
Oui mais c'est pas moi qui écrit cette loi...

;-)

PS: tu mets pas de smileys !? :-(

Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
sebsauvage
Messages postés
32844
Date d'inscription
mercredi 29 août 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2019
15 649
15 janv. 2004 à 11:01
Je crois pas qu'un crack soit une methode de correction d'un logiciel, si ?

Des fois, si !


Dans mon cas, c'est arrivé:

Half-Life: Blue Shift
Acheté dans le commerce sous boîte scellée.

Installation--> ok.
Lancement du jeu --> refus. Cause: la protection du CD est trop sensible.
J'installe le crack --> le jeu fonctionne.

Je sais, c'est limite.
J'ai dû utiliser le crack pour 'corriger' le bug du système de protection.
J'ai payé pour ce jeu, j'ai droit d'y jouer.
Sans le crack, impossible.

Et je ne suis probablement pas le seul... :-/
0
Utilisateur anonyme > sebsauvage
Messages postés
32844
Date d'inscription
mercredi 29 août 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2019

15 janv. 2004 à 16:00
Ouais, mais bon, c'est cas extreme quand meme... La majeure partie des recherches de crack sont pas faite pour pallier à une (soi-disante) sécurité defaillante... :)

Kalamit,
Parle à ma culasse, mon carter est malade. :)
0
sebsauvage
Messages postés
32844
Date d'inscription
mercredi 29 août 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2019
15 649 > Utilisateur anonyme
15 janv. 2004 à 16:17
vui, c'est vrai.
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534 > sebsauvage
Messages postés
32844
Date d'inscription
mercredi 29 août 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2019

15 janv. 2004 à 17:56
Merci Seb de me soutenir !!!

:-o


Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
jisisv
Messages postés
3645
Date d'inscription
dimanche 18 mars 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 janvier 2017
957
15 janv. 2004 à 15:15
Celà me rappelle un vieux flipper que j'ai eu au début des années 90. J'en avais reçu une version craquée --> pas de mot de passe à aller chercher sur un papelard.
J'achète la version légale, mal m'en a pris .
Finalemen j'ai fait une bidouille en mettant l'heure de ma bécanne à une heure connue-->toujours le même mot de passe
Puis remettre à l'heure(avec 4DOS).
Est-ce un crack ou de l'astuce?
Franchement devoir se farcir des codes chiants pour un jeu acheté légalement non merci...
Johan
The software said "Requires Windows98, Win2000, or better,
So I installed Unix.
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534
15 janv. 2004 à 18:25
Tout à fait d'accord, mais pomper un jeux ou autre logiciel avec un logiciel de P2P (beurk) et y appliquer un crack afin de 'deplomber' ce logiciel : NON, NON et NON...!


@++
:D

Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534
15 janv. 2004 à 17:57
C'est le CODE CELOG !

http://www.celog.fr/cpi/

http://www.celog.fr/cpi/commentaires/comm_lv1_tt2.htm#com122-6-2

Ceci dit, je ne suis pas POUR l'utilisation des cracks !!!

@++
:D

Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
hourrrah
Messages postés
6915
Date d'inscription
lundi 27 octobre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2005
509
15 janv. 2004 à 20:31
salut,
cpi.. Code de la Propriété Industrielle..

Mon analyse juridique:
Toute personne disposant d'un droit d'utilisation d'un produit informatique (logiciel, jeu...) peut mettre en oeuvre tout moyen approprié pour utiliser ce droit, dès lors qu'il ne porte pas atteinte aux droits du propriétaire des droits de copyright ou assimilés.
Moyen licite si c'est pour son propre usage, à condition que cela ne lui ouvre pas des droits d'utilisation supérieurs à ceux qu'ils avaient initialement acquis.

Bon courage ou  bonne chance et @+ 
Chi va piano va sano..chi va sano va più lontano e più alto
0
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534
15 janv. 2004 à 20:36
Ceci dit :

Toute publicité ou notice d'utilisation concernant de tels moyens devra mentionner que leur utilisation illicite est passible des sanctions prévues en cas de contrefaçon.

Sinon, on peut... il faut bien lire les notices et puis c'est tout !

;-)


Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0
hourrrah
Messages postés
6915
Date d'inscription
lundi 27 octobre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2005
509
16 janv. 2004 à 01:44
La contrefaçon existe en tant qu'elle-même; elle ne dépend pas de la mention qu'aurait fait figurer ou non celui qui aurait inventé un moyen de contrefaire et qui le diffuserait...

Ce que tu rapportes, ce n'est pas un texte à valeur juridique. C'est un commentaire.... sur lequel j'émets les plus vives réserves.

C'est comme si une personne en poignardait une autre...et que ce n'était pas illicite parce que ce n'était pas mentionné sur le couteau qu'il ne fallait pas le faire.. :-)))))))

Bon courage ou  bonne chance et @+ 
Chi va piano va sano..chi va sano va più lontano e più alto
0
toptitbal
Messages postés
25704
Date d'inscription
samedi 8 juillet 2006
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
4 mars 2010
2 216
29 oct. 2007 à 10:23
Légo ?
http://www.linuxgraphic.org/albums/album31/lego.jpg
0
les crack ses legalequand on ses pas on ne dit rien ses le piratage qui est interdit mes ci ta le cd original est que tus ne veux pas tous le temps metre le cd tus peux metre un crak pour jouer sens cd donc un crack est legale ci ta la copie
-2
foobar47
Messages postés
13531
Date d'inscription
jeudi 9 janvier 2003
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 mai 2014
534
14 janv. 2004 à 21:21
L'utilisation des cracks est illégale, mais pas le crack en lui même (Art.L.122-6-2)

;-)

Linux is like sex, it's better when it's free... :-)
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie...
0